logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

03/03/2009

LE TEMPS DES NICHOIRS

LA SEMAINE DERNIERE MES PETITES FILLES ETAIENT LA POUR QUELQUES JOURS DE VACANCES .MERCREDI,PROFITANT DU GRAND SOLEIL ,JE LEUR AI PROPOSE DE M'AIDER A FAIRE LE NETTOYAGE DES NICHOIRS .ELLES FURENT RAVIES DE LA PROPOSITION !NOUS AVONS DECROCHE LES NICHOIRS UN A UN ,NOUS LES AVONS VIDE DES NIDS DE L'AN DERNIER PUIS NETTOYE ET REMIS EN PLACE ...

01_Réveil_de_Haute_Provence.wma
02_Le_chant_du_Loriot.wma















QUELQUES CONSEILS A PROPOS DES NICHOIRS ...
La pose du nichoir

Son emplacement
Jamais en plein soleil ou à l’ombre complète. Le trou d’envol doit être à l’opposé des vents dominants et le nichoir légèrement penché vers l’avant pour protéger les oiseaux des intempéries. Une orientation est-sud-est du trou d'envol est conseillée.
Le nichoir doit être installé dans un endroit calme, sur un mur ou un arbre, hors de portée des curieux à deux ou quatre pattes. Evitez de le fixer sur un arbre recouvert de mousse, le tronc étant humide, ni aux branches d’un peuplier ou d’un bouleau car elles sont fragiles et cassantes.
Si après 2 - 3 ans, le nichoir n’a jamais été occupé, vérifiez que vous avez bien respecté tous ces conseils et recherchez un autre emplacement.
La fixation
Veillez à ce que le nichoir soit solidement fixé. La barre de fixation doit être vissée sur le nichoir. Pour éviter de blesser l’arbre et pour resserrer la fixation, disposez un morceau de planche ou de bois entre le tronc et le fil de fixation, de préférence du fil électrique gainé.
La période d’installation
Dès l’automne ou au début de l’hiver car certains oiseaux, comme les mésanges, recherchent très tôt les sites favorables et d’autres, comme le troglodyte mignon, y dorment parfois en hiver.
La protection contre les prédateurs
Evitez de disposer le nichoir au faîte d’un mur ou à proximité de branches horizontales,facilement accessibles aux chats et autres prédateurs. Supprimez le perchoir éventuellement incorporé au nichoir qui leur facilite l’accès. Une plaque métallique autour du trou d’envol empêchera les pics, lérots et écureuils de l’agrandir pour détruire la
nichée. Contre les grimpeurs, vous pouvez fixer autour du tronc une chaîne-herse Stop-minou ou bien des branches épineuses dirigées vers le bas, voire du barbelé ou une plaque métallique.Assurez-vous au préalable que ces protections ne soient pas dangereuses pour les enfants.
medium_1294.jpg

Le suivi et l’entretien du nichoir
N’entrez pas dans la vie intime de vos hôtes en ouvrant le nichoir durant la période de nidification, ils risqueraient fort d’abandonner leur progéniture.Avec des jumelles, à l’affût, vous pourrez suivre de loin les allées et venues des parents et les premières sorties des jeunes.
Chaque année, nettoyez le nichoir pour prévenir les risques de maladie et les invasions de parasites. Videz-le de tous ses matériaux, brossez l’intérieur avec une brosse métallique. Si besoin est, passez un coup de chalumeau pour détruire les parasites ou badigeonnez à l’essence de thym ou de serpolet. Réparez le nichoir ou colmatez-le si nécessaire et vérifiez la solidité de la fixation.Effectuez ces travaux après la saison de reproduction. L’idéal est en septembre-octobre,car il y a alors peu de risques de déloger des chauves-souris, un loir ou un lérot, des guêpes ou autres hyménoptères qui élisent parfois domicile dans les nichoirs.
Pour en savoir plus :
- Comment protéger les oiseaux - Marc Duquet - Nathan - 1997.
- Nichoirs et mangeoires - Carnets de nature - Milan - 1995.
- La Hulotte n°10 - Pierre Déom.
Le nombre de nichoirs à installer
La plupart des oiseaux défendent leur territoire contre les intrus de la même espèce. Il est donc inutile, voire néfaste, de disposer en trop forte densité des nichoirs destinés à une même espèce (même type, même diamètre de trou d’envol).
Aussi, il est bon de varier les modèles et de respecter des distances minimales entre deux nichoirs identiques :
- 15 à 20 m pour la mésange bleue, le gobemouche gris
- 40 à 50 m pour la mésange charbonnière
- 70 à 80 m pour le rougequeue à front blanc, la sittelle torchepot
- 200 m pour la bergeronnette grise.
Par contre, les moineaux friquet et domestique ou l’étourneau sansonnet peuvent nicher en colonie et les nichoirs peuvent être proches les uns des autres.
medium_EN_ATTENTE.jpg


medium_13.jpg


medium_11.jpg


medium_LPO100.2.gif

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique