logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

04/04/2007

POUR LES PASSIONNES DE NOTRE HISTOIRE RV SUR ARTE CE SOIR

CE SOIR, 4 avril 2007 à 20:40



Rediffusions :
08.04.2007 à 18:05



L'EUROPE DES FRONTS POPULAIRES
(France, 2006, 52mn)inédit
ARTE F
Réalisateur: Laurence Jourdan


Retour sur l'histoire des fronts populaires européens, coalitions politiques initiées pour contrer la misère et la montée du fascisme dans les années 30. Une analyse remarquable, foisonnante d'archives, qui permet de repenser l'engagement social européen.


medium_1936_leon_blum.jpg






Dans les années 30, suite au krach boursier de Wall Street, l'Europe est ébranlée par une crise sans précédent. Pour faire rempart à la misère et au fascisme qui, de l'Italie mussolinienne à l'Allemagne hitlérienne, menacent la paix et la démocratie, les gauches européennes - sous l'impulsion de la IIIe Internationale -, les syndicats, les intellectuels et de nombreux citoyens décident de se fédérer en une union inédite. La jeune république d'Espagne constitue dès 1934 une Alliance ouvrière dans les Asturies, deux ans à peine avant l'arrivée au pouvoir du Frente popular. En France, une coalition de communistes, socialistes et radicaux, regroupé autour de Léon Blum, triomphe pour la première fois aux élections législatives de 1936 avec le programme "Pain, paix, liberté". Si ces deux pays sont les seuls en Europe à hisser le Front populaire au pouvoir, la stratégie politique de fronts communs face à la peste brune est adoptée au même moment en Belgique, en Grèce, au Portugal et en Autriche où elle prend un visage plus clandestin.



LES INTELLECTUELS AU FRONT

Si les gouvernements, les syndicats et les partis politiques sont les acteurs majeurs de cette histoire, racontée grâce à des images d’archives de qualité, Laurence Jourdan met aussi en évidence les révoltes populaires et le rôle des intellectuels. Dès 1932, ces derniers sont à l’avant-garde d’une alliance jusque-là inédite. Ponctué par des extraits de pamphlets et de poèmes, le documentaire restitue la voix et le parcours d’écrivains engagés dans le combat antifasciste tels que Malraux, Gide, García Lorca, Orwell, Walter Benjamin ou Simone Weil. Premières victimes du nazisme, les écrivains allemands en exil amorcent le mouvement, en constituant dès 1933 autour de Heinrich Mann un comité préparatoire du front populaire allemand, le Volksfront. En France, après la création d’un Comité de vigilance des intellectuels antifascistes, en juin 1935, 230 écrivains et artistes de 38 pays participent au premier Congrès international des écrivains pour la défense de la culture, sous l’égide d’André Gide et d’André Malraux. Mais les événements ont bientôt raison de leurs idéaux pacifiques : beaucoup d’entre eux prennent les armes lors de la guerre d’Espagne. En l’espace de quelques mois, l’unité du Front populaire incarné par le gouvernement Blum vole en éclats, finalement vaincue par le fascisme. Une dissolution consacrée par la signature du pacte germano-soviétique en 1939.

QUELQUES PHOTOS SOUVENIRS

medium_1936_02.jpg

medium_1936_011.jpg

medium_1936_012.jpg

medium_1936_06.jpg

medium_1936_010.jpg

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique