logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

11/10/2007

CETTE FOIS ,L'AUTOMNE EST LA !!!!

medium_2004.11.23_Prieuré_de_St_Michel_de_Grandmont15_10_.jpg



SAMEDI MATIN ,TRES TOT ,JE SUIS ALLE AUX NOUVELLES .JE VOULAIS VERIFIER QUE L'AUTOMNE ETAIT BIEN ARRIVE .JE N'EN ETAIS PAS TRES SUR CAR ,ICI EN HAUTE PROVENCE,IL FAIT ENCORE SI BEAU ,L'ETE N'EN FINI PAS!!
JE SUIS ALLE A UN PETIT COL QUI MENE A LA VALLEE VOISINE ET LA ,JE ME SUIS RENDU A L'EVIDENCE ,L'AUTOMNE A BIEN MONTRE LE BOUT DU NEZ !!!
J'EN AI PROFITE POUR PHOTOGRAPHIE LA PETITE MAISON AUX VOLETS BLEUS .ELLE EST ABANDONNEE DEPUIS DES ANNEES MAIS ELLE A ENCORE FIERE ALLURE !
LE POEME SUR LE LAPIN ,JE L'AI MIS PARCEQUE PENDANT QUE JE FAISAIS DES PHOTOS ,UN COUP DE FEU A ECLATE A 100 m DE MOI ET J'AI COMPRIS CE QUE POUVAIT RESSENTIR UN LAPIN QUAND LA CHASSE EST OUVERTE ....
SUR LA ROUTE DU RETOUR, JE N'AI PAS RESISTE A L'ENVIE DE TIRER LE PORTRAIT DU COUSSON AVEC CE MAGNIFIQUE CHAMPS DE SAUGE SCLAREE ....

Le bel automne est revenu

A pas menus, menus,
Le bel automne est revenu
Dans le brouillard, sans qu'on s'en doute,
Il est venu par la grand'route
Habillé d'or et de carmin.
Et tout le long de son chemin,
Le vent bondit, les pommes roulent,
Il pleut des noix, les feuilles croulent.
Ne l'avez-vous pas reconnu ?
Le bel automne est revenu.

Raymond Richard ("À petits pas")



Quand automne en saison revient ...

Quand automne en saison revient,
La forêt met sa robe rousse
Et les glands tombent sur la mousse
Où dansent les petits lapins.
Les souris font de grands festins
Pendant que les champignons poussent.
Ah ! que la vie est douce, douce,
Quand l'automne en saison revient.

Samivel



Le lapin de septembre

En septembre,
Tous les ans,
Un petit lapin frappe à la porte de ma chambre.
- C'est l'ouverture de la chasse !
- Et tu crains que l'on te fricasse !
- Puis-je entrer dans ton potager .
- Oui, mais sans rien déranger !

Mais à chaque fin de saison,
C'est toujours la même chanson
Il a mangé mes salades,
Mes carottes, mon oseille…
J'en suis malade.
Je lui tire les oreilles
Il me regarde transi
De peur
Et me dit :
– Aurais-tu le cœur
D'acheter un fusil ? "

Michel Luneau (Collection "L'enfant et la poésie" - Le cherche midi éditeur)

























"Je me suis appuyée à la beauté du Monde
Et j'ai tenu l'odeur des saisons dans mes mains" ...
Anna de Noailles
[extrait du poème L'offrande à la Nature, recueil "Le Cœur innombrable"].

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique