logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

02/10/2008

ANDY GOLDSWORTHY

En mars 2007,j'avais réalisé une note sur le land art et Andy Goldsworthy .Aujourd'hui,j'ai éprouvé l'envie de la refondre . J'épouve une véritable passion pour cette artiste et son oeuvre et je tenais à vous la partager ...Il a été séduit par les Alpes de Haute Provence et a réalisé dans diférents sites du département ,des oeuvres remarquables dont je vous présenterai quelques photos dans une note prochaine. Dans celle ci vous allez découvrir Andy Goldsworthy ,des extraits du film Rivers and Tides et un diaporama que j'ai réalisé sur quelques unes de ses oeuvres de part le monde

Artiste et photographe britannique, il grandit à Leeds dans le Yorkshire. Son travail dans une ferme, à l'âge de treize ans, l'influence profondément. Il découvre alors la beauté des matériaux naturels façonnés par l'homme, tels les sillons dessinés par le tracteur dans le champ, ou le mélange des objets de la ferme avec les pierres. La brutalité très visuelle de la campagne marque également ses conceptions artistiques, par ses observations quotidiennes d'animaux morts, ou de chiens attaquant les moutons.A Leeds, il entre à la Bradford school of Art en 1974, puis déménage à Lancaster afin d'étudier les Beaux-arts (à la Preston Polytechnic du Lancashire). Il habite aujourd'hui le village de Penpont dans le Dumfriesshire (Écosse) où il a installé son atelier dans un ancien grenier en pierre.

 Andy Goldsworthy travaille généralement en plein air, avec des matériaux trouvés sur place, bien qu'il ait réalisé à l'occasion certaines œuvres à l'intérieur de bâtiments, musées ou galeries (par exemple, le mur d'argile à Digne). Il utilise quasi-exclusivement des matériaux ou objets naturels (neige, glace, feuilles d'arbres, tiges, galets, fleurs, etc.) pour ses œuvres (à quelques exceptions près, comme par exemple le cairn édifié à partir de morceaux d'acier sur le site d'une ancienne mine). Bien qu'il n'utilise généralement pas d'autres outils que ses propres mains, sinon éventuellement un opinel, il lui est arrivé de faire appel à de la machinerie lourde ou légère pour réaliser des œuvres d'envergure (notamment les cairns les plus grands).

 À l'instar de nombreux artistes du Land Art, il considère ses œuvres comme de l' «art éphémère», le temps de dégradation pouvant varier de quelques secondes à plusieurs années : sculptures de glace qui ne durent qu'une saison, ou de sable sur une plage disparaissant à la première marée, constructions de pierre ou de métal qui ne subissent qu'une entropie naturelle. Il voyage beaucoup mais se concentre sur un seul endroit. C'est ainsi qu'il a rendu visite, à plusieurs reprises, à un rocher bien précis près de Saint-Louis dans le Missouri. Il a également travaillé dans le désert d'Australie, à Grise Fiord au nord du Canada, et au Pôle Nord pendant deux jours. Son intention n'est pas « d'apposer sa marque » sur le paysage mais de travailler instinctivement avec lui, afin que ses créations manifestent, même brièvement, un contact en harmonie avec le monde naturel. Il s'intéresse particulièrement au temps tel qu'il est rendu manifeste par l'évolution de la nature. « Mouvement, changement, lumière, croissance et altération sont l'âme de la nature, les énergies que j'essaie de faire passer à travers mon travail. Goldsworthy conserve les traces de ses œuvres au moyen de remarquables épreuves photographiques en couleur dont beaucoup sont accompagnées d'un titre sous forme de légende expliquant la genèse de l'œuvre. Il a exposé seul à plusieurs reprises en Angleterre, en France, aux Pays-Bas et au Japon. Il a participé à la Biennale de Venise et exécuté plusieurs commandes importantes, comme celle du jardin de pierres, commanditée par le Musée de l'héritage juif de New York.

Un documentaire intitulé Rivers and Tides lui a été consacré par le réalisateur allemand Thomas Riedelsheimer en 2001, avec une musique composée pour l'occasion par le compositeur-guitariste Fred Frith. Ce film présente le travail d'élaboration de l'œuvre, qui a duré plusieurs mois et qui est constituée de serpentins de glace, de feuilles et de cercles de branches, de nids de bois et de cairns.


Rivers and Tides
envoyé par vodeo
VOICI UN DIAPORAMA DE QUELQUES UNES DE CES NOMBREUSES CREATIONS A TRAVERS LE MONDE ...
 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique