logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

15/04/2007

L'ABBAYE DU THORONET.

DE RETOUR DU THORONET ,JE N'AI PAS PU RESISTER A L'ENVIE DE VOUS PRESENTER L'ABBAYE DU THORONET ,UN JOYAU DE L'ART ROMAN CISTERCIEN .EN COMPLEMENT VOUS POURREZ VISUALISER L'ALBUM QUE J'AI REALISER AVEC MES PHOTOS.
(Mon séjour au Thoronet s'est bien passé mais il a fait un temps détestable!)

A mi-chemin entre Marseille et Nice,
entre les rivages de la Méditerranée
et les Gorges du Verdon, voici L'ABBAYE DU THORONNET


medium_carteroutiere.gif

La Carte du secteur
medium_abbaye_grande_vue_aerienne.jpg

La Vue aérienne de l'abbaye.


" O toi l'au-delà de tout,
comment t'appeler
d'un autre nom ?
Quel hymne peut te chanter ?
Aucun mot ne t'exprime.
Quel esprit peut te saisir ?
Nulle intelligence
ne te conçoit.
Seul, tu es ineffable...

L'universel désir,
le gémissement de tous
aspire vers toi.
Tout ce qui existe te prie
et vers toi tout être
qui sait lire ton univers
fait monter
une hymne de silence. "
Saint GREGOIRE DE NAZIANZE


L'acoustique de l'église est certainement une des meilleures de France!!!Vous pouvez le vérifier avec cet Alleluia

Quelques chants grégoriens pour accompagner votre lecture...



podcast

Ce premier chant a été enregistré dans l'église de l'abbaye.

09_Ostern_Venite_Populi.mp3
12_Maria_Himmelfahrt_Ave_Maris_Stel.mp3


GRANDEUR ET RECUEILLEMENT.

Avec ses soeurs, Silvacane et Sénanque, l'Abbaye du Thoronet est l'une des trois merveilles cisterciennes de Provence.


medium_eglise2.jpg

L'Abside.

medium_eglise1.jpg

La nef.
medium_plan.jpg

Le plan


C'est en 1136 qu'un groupe de moines quitte l'abbaye de Mazan en Ardèche pour fonder un monastère sur les terres de Tourtour.
Environ quinze ans plus tard, comme ce fut souvent le cas pour les Abbayes cisterciennes, les moines abandonnent leurs bâtiments provisoires, et se transportent à une vingtaine de kilomètres de leur emplacement premier, près de Lorgues, en un lieu boisé entre le coude d'une petite rivière et une source.
Les travaux d'édification de l'abbaye Notre-Dame-du-Thoronet débutent en 1160, s'achèvent pour l'essentiel en 1175, et se prolongent jusqu'en 1190.

medium_chantier.jpg


RAPPEL CHRONOLOGIQUE

1075 Achèvement de la basilique St Jacques de Compostelle
1090 Naissance de Saint Bernard
1095 Le Pape Urbain II prêche la première croisade
1098 Fondation de l’ordre cistercien à Citeaux
1099 Prise de Jérusalem par les croisés
1112 Entrée de Saint Bernard à Citeaux
1119 Fondation de l'Ordre des Templiers
1130 Apparition du gothique ( Noyon, Sens, Laon, Senlis, Paris...)

+-1136 Fondation de Notre-Dame de Florièges (près de Tourtour)

1137 Règne de Louis VII 1180
1147 St Bernard prêche la deuxième croisade à Vézelay
1153 Mort de Saint Bernard

+-1157 Transfert de Florièges au Thoronet
+-1160 Début de l’édification de l’Abbaye

1160 Mise en chantier de la cathédrale Notre-Dame de Paris
1167 Les croisés occupent Le Caire
1170 Naissance de Saint Dominique 1221

+-1175 Achèvement de l'Eglise abbatiale

1180 Naissance de Saint François d’Assise 1226
1180 Règne de Philippe Auguste 1223
1187 Prise de Jérusalem par Saladin

+-1190 Les travaux essentiels de l'Abbaye sont terminés
+-1201 Folquet de Marseille est élu abbé du Thoronet

1203 Les croisés s’emparent de Constantinople
1209 Appel à la croisade contre le catharisme
1226 Règne de Louis IX (Saint Louis) 1270

+-1230 Les annexes de l’abbaye sont, à leur tour, achevées.

1230 Apogée du gothique (Chartres, Amiens, Mont-Saint-Michel...).
1248 Construction de la Sainte-Chapelle
1291 Fin des royaumes croisés en Terre sainte
1300 Gothique rayonnant (Rouen, Lyon, Evreux, Albi)

medium_chevet.jpg

Le Chevet.

medium_eglise4.jpg

La Nef et le choeur de l'église


Au début du XIIIème siècle, le monastère abrite une vingtaine de moines et quelques dizaines de frères convers.
Moins de deux siècles plus tard, le déclin de l'abbaye est déjà entamé. En 1660, le prieur fait état de "la grande nécessité que les bâtiments de cette abbaye ont d'être réparés étant en piteux état". En 1699, on signale des fissures et effondrements des toitures, portes rompues et fenêtres délabrées...




En 1790, sept moines âgés y résident encore. La disparition de l'abbaye menace lorsque, la découvrant, Prosper Mérimée la sauve en la signalant à Revoil, architecte des monuments historiques. Dès 1873, ce dernier s'attache à la restaurer. Cette restauration est reprise après 1907 par son successeur Formigé, et se poursuit depuis lors

Aux XI°-XII° siècles, la puissance de l'Eglise, avec, à sa tête, l'abbaye de Cluny, était à son apogée. En réaction aux relâchements observés de toutes parts, quelques moines désireux de renouer avec l'idéal monastique d'origine, tel que Saint Benoît l'avait enseigné au VI° siècle, décidèrent de fonder, en 1098, une abbaye : celle de Citeaux. Ce lieu situé à une vingtaine de kilomètres de Dijon était dénommé Cistel (dont le mot "cistercien" est dérivé) car, sur son sol marécageux, seuls les roseaux y poussaient en abondance.

medium_2005.02.11_Abbaye_du_Thoronet_11_8_.jpg


Durant les premières années de son existence, l'extrême pauvreté de la jeune communauté, mit sa survie en péril. Mais l'arrivée à Citeaux de Bernard, avec trente gentilhommes bourguignons, inversa la tendance. Sous son impulsion, l'Ordre cistercien connu une formidable expansion. Alors que l'Ordre comptait moins de 5 abbayes à l'époque de l'admission de Bernard à Citeaux en 1122, on en dénombrait plus de 600, à sa mort en 1153. implantées dans toute l'Europe.

Les abbayes de Sénanque (Vaucluse), Silvacane (Bouches du Rhône) et le Thoronet (Var), appelées "les trois soeurs provençales", furent toutes trois fondées - de 1147 à 1160 - à quelques années d'intervalle. De ces trois abbayes, seule l'abbaye de Sénanque est toujours en activité et occupée par des moines cisterciens.

Car après sa formidable expansion, l'Ordre cistercien connu, au fil des siècles, une longue période de régression à laquelle succéda un renouveau, lequel reste toutefois sans commune mesure avec l'âge d'or d'antan. On compte, de nos jours, environ 250 abbayes cisterciennes en activité dans le monde, réparties sur tous les continents. Elles regroupent, au total, environ 7500 moines et moniales.

Les religieuses, qui occupent des bâtiments annexes au Thoronet, (l'Abbaye, désaffectée, ayant été acquise par l'Etat en 1854) appartiennent à la Communauté de Bethléem. Elles ne sont donc pas des moniales cisterciennes. Leur présence contribue à rappeler que cet édifice, bien avant de devenir une destination touristique, était un haut-lieu de spiritualité dans la Provence d'autrefois.

medium_thoronet1024.jpg

Le Dortoir
medium_chapitre.jpg

Le Chapitre.
medium_cloitre3.jpg

Le Cloitre.
_____________________

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique