logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

13/10/2007

MYANMAR........... SUITE 2

NE RELACHEZ PAS LA PRESSION !!CERTAIN(E)S ONT DES DOUTES SUR LES EFFETS D'UNE PETITION ,JE PEUX VOUS ASSURER ,EN TANT QUE MEMBRE D'AMNESTY ,QU'ELLES ONT LEURS EFFETS !!!
ALORS N'HESITEZ PAS, CA NE PREND QUE QUELQUES MINUTES ......

medium_drapeau_Birmanie.gif


medium_images.2.jpg


Bonjour,


Ce lundi 15 Octobre, les ministres des affaires étrangères de 27 pays de l'Union Européenne vont se rencontrer à Luxembourg – et décider s'ils vont se montrer à la hauteur des avertissements qu'ils ont adressés à la junte birmane.

Il y a trois semaines, en effet, l'Union Européenne s'est déclarée prête à renforcer les sanctions à l'encontre du régime birman s'il recourait à la violence contre les manifestants pacifiques. Si nous ne parvenons pas à agir maintenant, le régime militaire ne prendra pas au sérieux la menace de pression internationale, et n'hésitera pas à continuer à commettre d'autres atrocités.

Si la Birmanie n'est pas une démocratie, l'Union Européenne doit, au contraire, se comporter comme telle. Si nous pouvons envoyer des milliers de messages à notre ministre des affaires étrangères avant la rencontre de lundi prochain, nous pourrons, à nous tous, convaincre tous les ministres de voter pour renforcer les sanctions et encourager le régime à instaurer un dialogue – sans causer pour autant de préjudice à la population birmane. Cliquez ici pour envoyer un e-mail à votre Ministre des Affaires Etrangères :

http://www.avaaz.org/fr/eu_squeeze_the_junta/h.php?cl=31501079

medium_peacock_blue3.jpg


Le régime militaire birman voit les sanctions de l'Union Européenne comme une menace sérieuse. Pour financer son armée, la junte tire des milliards de l'exportation de gaz, de pétrole, de pierres précieuses, et de bois. Des mesures visant ces industries pourraient ébranler ce monopole d'état, mais sans affecter la population : la plupart des Birmans sont extrêmement pauvres et ne tirent aucun profit de commerce écoeurant. Nous pouvons, en parallèle, offrir une assistance et encourager à la réconciliation entre le régime et l'opposition. Des sanctions sévères pourraient fournir au mouvement de défense de la démocratie une marge de négociation importante : le gouvernement pourrait céder en échange de l'arrêt des sanctions.

C'est pourquoi Aung San Suu Kyi, la chef charismatique de l'opposition, réclame, depuis plus de dix ans, des sanctions internationales à l'encontre du régime. Et c'est pour cela qu'elle a refusé, en début de semaine, de revenir sur ce point – alors même que le dictateur Than Shwe s'était déclaré prêt à la rencontrer personnellement, si elle acceptait de renoncer aux sanctions.

Nous pouvons, nous aussi, montrer notre soutien à Aung San Suu Kyi, aux moines bouddhistes et aux autres militants en envoyant des flots de messages aux ministres des affaires étrangères des pays de l'Union Européenne avant leur rencontre, ce lundi :

http://www.avaaz.org/fr/eu_squeeze_the_junta/h.php?cl=31501079

La veille du jour où la répression de la junte a éclaté, l'Union Européenne avait menacé de "renforcer son régime actuel de sanctions, si (les autorités birmanes) recourent à la violence contre les manifestants pacifiques". Entre temps, un extraordinaire mouvement mondial a émergé : des manifestations se sont spontanément organisées dans le monde entier, les médias ont abondamment couvert les événements, et plus de 750 000 personnes ont signé la pétition d'Avaaz sur la Birmanie.

Si les pays de l'Union Européenne n'agissent pas maintenant, la communauté internationale va se décrédibiliser. C'est à nous de faire en sorte qu'ils respectent leur engagement – et agissent dès à présent pour venir en aide à la population de Birmanie.

Merci de votre engagement!

Ben, Ricken, Paul, Iain, Galit, Graziela, Pascal, Sarah, et Milena – L'équipe d'Avaaz.org

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique