logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

16/03/2011

ABBAYE SAINT SEVER DE RUSTAN. HAUTES PYRENEES

C'EST EN SEPTEMBRE 2009 QUE J'AI DECOUVERT CETTE ABBAYE PERDUE AUX CONFINS DES HAUTES PYRENEES ,A LA LIMITE DU DEPARTEMENT DU GERS .C'ETAIT LA JOURNEE DU PATRIMOINE .MALHEUREUSEMENT ,IL A PLU TOUTE LA JOURNEE ...MAIS J'EN GARDE UN EXCELLENT SOUVENIR QUE JE PARTAGE AVEC VOUS AUJOURD'HUI ...

Abbaye de St SEVER 6.jpg

Située sur l'Arros, Saint-Sever (prononcer saint sevé) est une commune au nord du département des Hautes-Pyrénées, près du département du Gers.
L’abbaye bénédictine de Saint-Sever, fondée vers l'an 800 et rattachée à Cluny eu IXe siècle est aujourd'hui un lieu d'expositions et de concerts. Elle se caractérise par une architecture monumentale qui tient plus du palais que de l'abbaye. Le cloître de l'abbaye a été acheté par la ville de Tarbes au XIXe siècle et se trouve actuellement dans le Jardin Massey.
À l'époque gallo-romaine, le domaine s'appelait Albiciacum (du nom d'un romain nommé Albius). Severus (Saint Sever), qui évangélisa la région et connut le martyr en 410, est enterré dans la ville qui porte désormais son nom et où il a construit une église. Son tombeau attirait de nombreux pèlerins et des moines bénédictins y édifient l'abbaye.

La bastide est fondée à proximité de l'abbaye en 1297. Avec son marché et sa justice, elle prétend au titre de ville ce qui lui fait valoir le sobriquet de Bourgès (bourgeois).
Pendant la Révolution, la ville s'appelle Rostaing.

A la suite du concile de Trente, l'Abbaye passe à la congrégation des Exempts puis, suite à l'interdiction de celle-ci, l'abbé Guillaume de Richard en fait une abbaye mauriste par contrat le 24 Juillet 1646.

Déjà incendiée par le Prince Noir au XIVéme siécle, l’abbaye est en partie détruite par les huguenots en 1573.
Restaurée par les moines à la fin de ce siècle et remaniée au XVIIIéme, l’abbaye devient bien national le 2 novembre 1789. À ce titre, elle est vendue en 1792 à la famille Mérens qui, une fois la Révolution passée, transforme son nom en de Mérens et appelle l'abbaye « le château ».
En 1815, l'orgue de l'abbaye est attribué à la paroisse de l'église Saint-Jean de Tarbes, sur décision du ministre de l'intérieur. Face à l'hostilité des habitants du village, le préfet des Hautes-Pyrénées aura recours à la force : le 10 décembre il envoie 500 soldats et deux pièces d'artillerie sous la conduite du général de Lintihiac, qui commande alors la place de Tarbes.
En 1890, le clôitre de l’abbaye, sur le point d’être vendu à des marchands d’antiquités, est acheté par la ville de Tarbes et est transporté dans le Jardin Massey.
2009.09.20 Abbaye St Sever de Rustan 55 (4).jpg



L’abbaye est classée à l’inventaire des monuments historiques en 1914. Ce classement concerne « l'église, la sacristie et l'ensemble des monuments abbatiaux » En 1938, l'obtention d'une subvention permet de remettre à neuf les toitures du pavillon central et de l'église. Le 21 mai 1941, les toitures de l'aile nord de l'abbaye s'écroulent. Elles ne font pas partie du classement et resteront donc à l'état de ruine.

ARCHITECTURE
De l’époque romane il reste le portail historié et la très belle coupole de l’ancienne croisée du transept. ornée de chapiteaux d’influence toulousaine. De l’époque gothique subsiste tout l’Est de l’église et le narthex. De l’époque classique on peut voir la façade du Pavillon des Hôtes décorée d’un vaste fronton. Le joyau reste la sacristie tapissée de panneaux de noyer à montants de chêne et ornée de très beaux meubles.
L’architecture dépareillée de l’abbaye donne la mesure de l’histoire mouvementée de la région. Le lieu a en effet connu cinq campagnes de restauration d'envergure, aux Xe,XIIe,XVe,XVIe et XVIIIe.
Le plan général date du XVIIIe, le pavillon central de l’abbaye est couvert à la manière Mansart.
2009.09.20 Abbaye St Sever de Rustan 55 (26).jpg


L'EGLISE ABBATIALE
Le plan de l'édifice est une croix latine, avec une nef unique séparée du chœur par le transept. La nef comporte quatre travées. La plus ancienne est de style roman, voûtée en coupole, la deuxième date du XVIe, les deux dernières ont été refaites au XVIIIe. La longueur totale du vaisseau est de 40m, la largeur de la nef est de 8m et sa longueur jusqu'au transept est de 25,5m. La hauteur des voutes sous la coupole est de 16m. L'épaisseur de la voute sous la coupole est de 1,3m
Abbaye de St SEVER 6 (1).jpg

2009.09.20 Abbaye St Sever de Rustan 55 (34).jpg

2009.09.20 Abbaye St Sever de Rustan 55 (31).jpg

LE PORTAIL
2009.09.20 Abbaye St Sever de Rustan 55 (20).jpg


2009.09.20 Abbaye St Sever de Rustan 55 (9).jpg

2009.09.20 Abbaye St Sever de Rustan 55 (15).jpg


L'ESCALIER MONUMENTAL
Un escalier monumental du XVIIIe dessert les chambres des moines. Il s'agit d'un ouvrage remarquable car il n'est maintenu que par l'encastrement de ses marches et par les murs de l'édifice : il n'y a pas de piliers de soutien. La cage de l'escalier fait 8,10x8,4m de base pour une hauteur d'une quinzaine de mètres. De grandes fenêtres inondent le lieu de lumière. La rampe de l'escalier était autrefois dorée à l'or fin.
2009.09.20 Abbaye St Sever de Rustan 55 (39).jpg


LE CLOÎTRE
Après le passage des Huguenots en 1573, le cloître est dans un état lamentable et est reconstitué à partir d'éléments architecturaux achetés aux Carmes de Trie-sur-Baïse.
Sur proposition de la société académique des Pyrénées, la ville de Tarbes acquiert le cloître pour la somme de 4000 francs le 28 janvier 1890. La municipalité de Saint-Sever n'avait en effet pas les moyens d'en assurer la restauration.
Le monument est alors transféré dans le Jardin Massey.

2009.09.20 Abbaye St Sever de Rustan 55 (38).jpg

C'EST A CET EMPLACEMENT QUE SE SITUAIT LE CLOÎTRE

LE CLOÎTRE ,RECONSTITUE AU JARDIN MASSEY DE TARBES,JE SUIS ALLE LE VOIR .IL EST SPLENDIDE !!!JE VOUS LE PRESENTERAI DANS UNE PROCHAINE NOTE ...COMME JE VOUS L'AVAIS DEJA PROMIS DANS MA NOTE SUR LE JARDIN MASSEY /http://monpayslahauteprovence.blog50.com/archive/2009/10...

JE VOUS INVITE MAINTENANT A REGARDER LE DIAPORAMA QUE J'AI REALISE AVEC L'ENSEMBLE DE MES PHOTOS...

Commentaires

Que c'est beau chez toi!Plusde difficultés pour entrer sur ton blog...Un magnifique bandeau et un chef d'oeuvre de diaporama.Cette abbaye est splendide .bravo pour le dessin

Écrit par : Allier-née | 15/03/2011

Répondre à ce commentaire

pas si loin et inconnue, une belle idée de découverte à faire, mais peut être faut-il mieux attendre la journée du patrimoine car je risque de trouver porte close, comme presque partout maintenant,

merci de la présentation superbe

Écrit par : framboisine | 15/03/2011

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Mon Ami Jacques...

Je suis tes conseils....(voir mon blog)...

Une belle découverte que celle que tu nous offres ce soir, tes photos toujours magnifiques, avec une vue à angle parfait..on s'y croit...
Merci..à bientôt


Bises
hélène

Écrit par : hélène | 15/03/2011

Répondre à ce commentaire

Ce que tu as visité égale en beauté ce que j'ai écouté ce soir.
Merci de ton passage.
Amitiés
Geneviève

Écrit par : Geneviève | 17/03/2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour Jacques,

C'est toujours un régal de lire ton journal de voyage et de t'emprunter le bâton de pèlerin.

L'histoire de cette abbaye témoigne des rivalités religieuses et de l'attachement des Saint Séverins ( c'est ça?) à leur patrimoine!

j'aime beaucoup l'art roman;dommage que des fonds ne soient pas débloqués pour l'entretien de cette abbaye qui a souffert du passage du temps.Je suis toujours un peu en révolte quand je constate que des parties d'un monument sont déplacées.
Je t'embrasse

Betty

Écrit par : betty | 17/03/2011

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique