logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

08/03/2011

JULOS ,LE POETE QUE J'AIME

PRINTEMPS DES POETES ....suite...

2006.01.3 Manosque Le mont d'Aures 9 (8).jpg




podcast


Quand vous serez au milieu
de la grande vie paysanne,
au milieu d'un champ dans les loins
ou au coeur d'une forêt en automne,
vous comprendrez qu'il y a loin de vous
au coeur du monde
qu'il y a loin de votre coupe
aux lèvres de l'éternel,
et vous écouterez bruire l'automne
et vous entendrez les feuilles
tomber de vos arbres intérieurs
vous entendrez la voix de la terre
et le présent vous sautera aux yeux
comme un écureuil qui plonge
sur l'arbre de la vie.
Croyez en l'extase des nuages
qui traversent les grands horizons,
au petit vent du soir
au coeur de l'été chaud,
croyez à la douceur d'une amitié
ou d'un amour,
à la main qui serre votre main
car demain, mais n'y pensez pas
demain éclateront peut-être les nuages
et l'orage emportera vos amours,
tenez-les serrés,
ne vous endormez pas
sur un reproche non formulé,
endormez-vous réconciliés,
vivez le peu que vous vivez
dans la clarté.



Julos Beaucarne

2009.12.25 Balade de NOEL 38.jpg (13).jpg



"Allez tranquillement parmi le vacarme et la hâte, et souvenez-vous de la paix qui peut exister dans le silence. Sans aliénation, vivez autant que possible en bons termes avec toutes personnes. Dites doucement et clairement votre vérité; et écoutez les autres, même le simple d'esprit et l'ignorant ; ils ont eux aussi leur histoire. Evitez les individus bruyants et agressifs, ils sont une vexation pour l'esprit. Ne vous comparez avec personne : vous risqueriez de devenir vain et vaniteux. Il ya toujours plus grands et plus petits que vous. Jouissez de vos projets aussi bien que de vos accomplissements. Soyez toujours interessés à votre carrière, si modeste soit-elle : c'est une véritable possession dans les prospérités changeantes du temps. Soyez prudent dans vos affaires, car le monde est plein de fourberies. Mais ne soyez pas aveugle en ce qui concerne la vertu qui existe : plusieurs individus recherchent les grands idéaux ; et partout la vie est pleine d'héroïsme. Soyez vous-même. Surtout n'affectez pas l'amitié. Non plus ne soyez cynique en amour, car il est en face de toute stérilité et de tout désenchantement aussi éternel que l'herbe. Prenez avec bonté le conseil des années, en renonçant avec grâce à votre jeunesse. Fortifiez une puissance d'esprit pour vous protéger en cas de malheur soudain . Mais ne vous chagrinez pas avec vos chimères. De nombreuses peurs naissent de la fatigue et de la solitude . Au- delà d'une discipline saine, soyez doux avec vous-même. Vous êtes un enfant de l'univers, pas moins que les arbres et les étoiles . Vous avez le droit d'être ici. Et qu'il soit clair ou non , l'univers se déroule sans doute comme il le devrait. Soyez en paix avec Dieu, quelle que soit votre conception de lui, et quels que soient vos travaux et vos rêves, gardez dans le désarroi bruyant de la vie, la paix dans votre âme. Avec toutes ses perfidies, ses besognes fastidieuses et ses rêves brisés, le monde est pourtant beau. Prenez attention. Tâchez d'être heureux."

Ce texte,d'aprés de nombreuses sources internet (???), aurait paraît-il été trouvé dans une vieille église à Baltimore en 1692...
En fait ,aprés quelques recherches menées ce matin(8/03/2011) ,suite à la remarque perspicace de Framboisine ,je découvre que c'est un texte écrit en 1927 par Max Ehrmann (1872-1945) Traduit par Hubert Claes en septembre 1996 sous le titre" Injonctions pour une vie sereine". Source : http://www.naute.com/penserie/desiderata.phtml .
Une feuille de route universelle en quelque sorte. Quoiqu'il en soit , ces sages conseils et cette vision du monde s'ajoutent à ce trés beau texte de Julos qui nous dit ,d'une autre façon ,qu'il faut vivre pleinement l'harmonie du moment présent.

Voir également:http://fr.wikipedia.org/wiki/Desiderata

ginkgo-feuilleverte.jpg

Commentaires

peux tu apporter des précisions sur cette "feuille de route "magnifique? où l'as tu dénichée? la date de "trouvaille " 1692 me paraît un peu ancienne pour une vieille église de Baltimore,
mais quel texte! merci pour la partage
j'en connais qui ne vont pas tarder à le recevoir aussi
que le jour te soit beau

Écrit par : framboisine | 08/03/2011

Répondre à ce commentaire

je reviens pour rajouter que je crois que Baltimore a été fondé fin 18° mais peut être suis je perdue dans les dates?
d'où qu'il provienne , c e texte est magnifique, je persiste

Écrit par : framboisine | 08/03/2011

Répondre à ce commentaire

très beaux textes l'un comme l'autre.... Et oui, nous pouvons nous demander comment l'Homme puisse ainsi se comporter.....

C'est, je crois, de pire en pire, dans ce monde où aujourd'hui, seul compte l'argent....

Ciao l'ami.

Écrit par : patriarch | 08/03/2011

Répondre à ce commentaire

Je partage ton admiration pour ce poète, si humaniste, authentique, dont les mots nous vont droit au coeur.....

Et toujours tes photos splendides.....Merci......


Je t'embrasse
hélène

Écrit par : hélène | 08/03/2011

Répondre à ce commentaire

Qu'importe la date et le premier qui a pensé, dit ou fait. Tant de créateurs à la célèbre réputation n'ont fait que reprendre des oeuvres lointaines et les agencer dans leur propre harmonie et cela a le mérite de nous transmettre la beauté des choses.

Admirer, s'imprégner, c'est déjà beaucoup.

Comme toi, J'aime énormément le poème. Il nous tient proche de la sagesse de la terre. Je me sens un peu moins proche des recommandations de plénitude. Sans doute parce que je ne crois guère à l'utilité de la perfection. Comme ce "soyez en paix avec Dieu...". Je préfère le "Seigneur, pourquoi m'as-tu abandonné ?"

Bises Jacques. Monique

Écrit par : monique | 08/03/2011

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique