logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

21/02/2011

LE GARDIEN DES TROUPEAUX

LE PATOU ,CHIEN DE PROTECTION

C'est un gros chien blanc d'origine Pyrénéenne. Le Patou ou "Pastou" (de "pastre", berger) veille sur les troupeaux de moutons, et a pendant longtemps été le compagnon du berger, l'aidant à protéger son troupeau. Avec la raréfaction des prédateurs au début du siècle, l'utilisation du chien Patou avait quasiment disparu. Depuis la réintroduction récente de l'ours dans les Pyrénées, et la présence du loup dans les alpes, ce chien représente de nouveau une aide précieuse pour les bergers.


LE PATOU ET LES MOUTONS
Dès sa naissance, le Patou vit avec les moutons dans la bergerie. Cela permet au chien Patou de tisser des liens très forts avec les moutons, pour aboutir à une acceptation totale et réciproque. Le Patou vit toute l'année avec eux : l'été en montagne, et l'hiver dans la bergerie. Ce conditionnement intensif lui permet de réagir instinctivement à toute agression contre le troupeau.

LE TRAVAIL DU PATOU
Contrairement au chien de conduite, Border Collie ou Labrit (dont le travail consiste à diriger et rassembler le troupeau) qui reste auprès du berger, le Patou est autonome; il accompagne et veille sur le troupeau jour et nuit. Il crée une zone de protection pour exercer sa vigilance, se tenant prêt à éloigner tout intrus : animal sauvage, chiens non tenus en laisse, ...

LE PATOU ,UN ANIMAL DE DISSUASION
Le Patou n'est pas dressé pour l'attaque, mais pour la dissuasion. Dès qu'un intrus s'approche du troupeau, le Patoul aboie et s'interpose entre l'intrus et le troupeau. Sa corpulence et ses aboiements suffisent bien souvent à éloigner le prédateur, et permettent également d'alerter le berger. Si l'intrus ne tient pas compte de sa présence, le Patou peut toutefois s'affronter avec lui...

LE PATOU ET LES RANDONNEURS ,
Surveillez votre comportement !

L'irruption de tout élément étranger au troupeau (animal sauvage, chien non tenu en laisse, promeneur, VTT, ...) peut troubler la quiétude du troupeau, perturber sa bonne marche et le travail du berger : elle met donc le Patou, chien de protection en alerte. A votre approche, le Patou vient alors vous flairer pour vous identifier. Après quoi il regagne son troupeau. Parfois, il peut aussi tenter de vous intimider.

Pour les éviter, à l'approche d'un troupeau de mouton, gardez vos distances. Si vous croisez un troupeau, contournez largement l'aire de pâturage ou de repos des brebis : vous respectez ainsi le travail des bergers sans perturber les animaux. Attention aux comportements qui vous semblent anodins (tenter de nourrir, caresser, prendre en photo un Patou, un mouton, un agneau…) les chiens de protection peuvent les interpréter comme une agression !

Face à un chien de protection, adoptez un comportement calme et passif pour le rassurer. Si vous êtes impressionné, faites lentement demi-tour. Si la présence de votre chien de compagnie est autorisé sur l’espace que vous fréquentez, tenez le en laisse : vous éviterez qu’il ne déclenche, à l’approche d’un troupeau une intervention dissuasive des Patous.

Si vous êtes en VTT, il est préférable d’en descendre avant d’être à proximité d’un troupeau. De grands panneaux vous informent de la présence de ces chiens, pensez à les repérer.

Tiré du document réalisé en mai 2002 dans le cadre du programme Life avec la participation du Parc Naturel Régional du Queyras


Voici quelques photos que j'ai prises lors d'un séjour dans les Hautes Alpes en 2008:

2008.10.19 Séjour à Chorges 1er jour découverte 296 (16).jpg


2008.10.19 Séjour à Chorges 1er jour découverte 296 (19).jpg


2008.10.19 Séjour à Chorges 1er jour découverte 296 (20).jpg


2008.10.19 Séjour à Chorges 1er jour découverte 296 (21).jpg


2008.10.19 Séjour à Chorges 1er jour découverte 296 (23).jpg


Commentaires

Bonjour Jacques ,
Encore un reportage comme je les aime , précis , bien ficelé accompagné de belles photos . merci pour cette trés belle note,comme tu sais si bien les faire . merci et bonne journée . P.S as-tu du soleil à nous envoyer pour remplacer cette pluie qui est notre compagne depuis bien longtemps ? Amitiés

Écrit par : observateur nature | 22/02/2011

Répondre à ce commentaire

Beau reportage et précis. En ce qui concernent les randonneurs, tous savent qu'il ne faut empiéter sur le territoire du troupeau. Les patous ne font que leur travail.

Cette recommandation est donnée et archi-donnée sur les journeaux et dans les autres médias. Et quand c'est une sortie en groupe , la recommandation est faite au départ...

belle journée chez toi. amicalement.

Écrit par : patriarch | 22/02/2011

Répondre à ce commentaire

Il est superbe ton reportage, on se balade comme si on y était, cela vient de tes photos toujours si vivantes.
Bises
hélène

Écrit par : hélène | 22/02/2011

Répondre à ce commentaire

de vrais compagnons de vie et de travail
souvenir dans les années 70 en vacances dans les Pyrénnées
d'une maman Patou et ses petits
qui faisaient la joie de nos petits au gite rural
amitiès

Écrit par : ventdamont | 22/02/2011

Répondre à ce commentaire

jacques il y'a une grande zone blanche entre le bandeau
et le début haut la note du jour
je ne sais d'ou ça vient !
amitiès

Écrit par : ventdamont | 22/02/2011

Répondre à ce commentaire

Coucou !
Quel beau Patou gardien de troupeau dans ces merveilleux paysages et tes photos sont magnifiques .
Bonne soirée Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 22/02/2011

Répondre à ce commentaire

très intéressante ta note sur les patous, chiens de dissuasion et comportement randonneurs; ces chiens des Pyrénées sont très beaux et utiles.Bien la vidéo qui complète tes explications, belles photos.Amitié. Renée

Écrit par : Campanule | 22/02/2011

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique