logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

11/08/2009

LE MUSEE DE LA MARINE A BREST

APRES VOUS AVOIR FAIT DECOUVRIR LE CHATEAU DE BREST,JE ME DEVAIS DE VOUS PRESENTER LE MUSEE DE LA MARINE INSTALLE DANS CERTAINES SALLES DU CHATEAU ...ET QUE J'AI VISITE AVEC BEAUCOUP D'INTERET

napoleon-iii-a-bord-du-canot-imperial-brest.jpg

VISITE DE NAPOLEON III

UN CHATEAU MUSEE

Le musée national de la Marine, présent dans ces murs retrace l’histoire de la marine et atteste des liens étroits entre cette histoire et la ville de Brest. Il est en quelque sorte héritier de la salle de modèles de navires. Installées en 1826 au premier étage de l’atelier de sculptures de l’arsenal de Brest, les collections, évacuées à Morlaix pendant la seconde guerre mondiale, furent transférées en 1958 dans les tours Paradis du château. Une extension du musée dans le donjon est réalisée en 1985. Depuis, des aménagements successifs ont permis d’organiser des expositions, d’améliorer l’accueil des visiteurs et d’installer une boutique.
Elle rappelle les liens séculaires entre la ville de Brest et la Marine.
Ce superbe ensemble de modèles de navires, de peintures, de sculptures, témoigne de la grande aventure navale.
Le Musée de la Marine de Brest est l’un des établissements décentralisés du Musée de la Marine de Paris (Palais de Chaillot). Installé en 1827 au Louvre autour d’une collection constituée en 1748, le Musée de la Marine et le Musée de Saint-Pétersbourg fondé par Pierre Le Grand sont les plus vieux musées maritimes du monde.

La collection de modèles de navires du Musée de la Marine est sans équivalent. Evoquant l’art des charpentiers des arsenaux royaux, la collection rassemblée à Brest rappelle l’histoire de l’arsenal de Richelieu et des grandes flottes de haute mer à l’apogée de la voile.

C’est à Brest que fut armée la flotte de Grasse dont la victoire sur la flotte anglaise à la Chesapeake le 30 août 1781 permit la victoire de Yorktown le 19 octobre et l’indépendance de l’Amérique.
Le 1er août 1785, l’Astrolabe et la Boussole de Lapérouse partirent pour un voyage autour du monde dont elles ne reviendraient jamais.
Une grande part de l’histoire navale de la France trouve ici toute sa mémoire et tout son potentiel d’émotion.

Sur le littoral atlantique

A l’extrême ouest de la France, le château de Brest témoigne de son importance stratégique dans l’histoire maritime du pays. Maintes fois remanié au fil du temps, il atteste d’un destin mêlé à celui de la mer, à l’histoire d’une ville, d’une région et d’un pays tout entier. Il abrite le musée national de la Marine sur sa façade coté ville.

Impressionnant monument historique
Au centre historique de la ville, le château de Brest est un des rares monuments ayant échappé aux destructions de la Seconde Guerre mondiale. Fondé au IIIe siècle sur les assises d’un castellum gallo-romain, c’est une imposante forteresse médiévale modifiée par Vauban. Assiégé par Dugesclin, occupé par l’Angleterre, visité par Anne de Bretagne qui vint prier dans l’oratoire conservé, prison révolutionnaire, breton avant de devenir français, le château de Brest est le cœur et l’âme de la ville depuis dix-sept siècles.
La visite du château-musée permet de traverser tours et courtines, de découvrir les magnifiques vues sur la rade, les ports de commerce et de guerre et la Penfeld.

Diffusion et partage des connaissances maritimes

Dans ces murs chargés d’histoire, le musée national de la Marine témoigne des liens étroits entre la Marine et la ville de Brest. Il est en quelque sorte héritier de la salle de modèles de navires. Installées en 1826 au premier étage de l’atelier de sculptures de l’arsenal de Brest, les collections, évacuées à Morlaix pendant la Seconde Guerre mondiale, furent transférées en 1958 dans les tours Paradis du château. Depuis 1985, elles sont aussi déployées dans la tour Madeleine et le Donjon.

Collections
Le musée de Brest possède, parmi ses collections, des œuvres très diversifiées qui évoquent chacune des grandes heures de la marine française depuis le XVIIe siècle. Elles retracent, jusqu’à nos jours, l’histoire maritime du grand port voulu par Richelieu.
A ne pas manquer, les objets témoins de la présence de l’Académie royale de Marine créée à Brest, les souvenirs du Bagne ainsi qu’un sous-marin de poche allemand de 1944.

Collections permanentes et expositions temporaires associées au parcours du château concourent à une découverte attrayante du monde de la mer.




ACTUELLEMENT SE TIENT UNE EXPOSITION DE PEINTURES ....
Depuis le 13 juin 2009 jusqu'au jeudi 31 décembre 2009
afhamb.jpg

André Hambourg (1909-1999), embarquements & escales
Le musée national de la Marine présente à Brest une exposition consacrée au peintre André Hambourg. Cet homme qui aimait sans restriction la peinture et la mer nous emmène au fil de ses embarquements et de ses escales…
La présentation de ces peintures et dessins, pour la première fois à Brest, accompagne l’inauguration des nouveaux espaces du Donjon rénové.

Commissariat : Annie Madet-Vache, conservatrice adjointe, musée national de la Marin.


Donation au musée national de la Marine
Selon la volonté de l’artiste, sa femme, Nicole Hambourg, a effectué une importante donation au musée national de la Marine, comprenant un ensemble d’une centaine d’œuvres témoins qui illustre un parcours maritime exceptionnel, résultant d’un « besoin constant d’espace, de lumière mouvante, de nuages galopants, de mers inconstantes ».
Cet ensemble, allant de 1929 à 1995, recouvre toute la carrière d’André Hambourg.
Les thèmes abordés touchent aussi bien la Marine militaire que les bateaux de pêche, les grands voiliers ou paysages de bord de mer.


Embarquements & escales
En voyageur infatigable, André Hambourg s’est épris de plusieurs ports d’attache : l’Afrique du nord et la villa Abd el-Tif de ses débuts, Honfleur et les plages de Normandie, Venise ou encore New York.
Au-delà des paysages et des scènes qu’il peint, il se passionne pour le monde maritime. Plongé dans cet univers, il sillonne les mers du globe et se régale des innombrables sujets qui s’offrent à lui. Il saisit sur le vif le quotidien des marins à bord, et peint les ports, les navires, les arsenaux, avec toute sa spontanéité et sa générosité de création.
Embarqué à bord du porte-hélicoptère Jeanne d’Arc, il effectue deux tours du monde, en 1983-1984, puis en 1984-1985. Importante source d’inspiration, la mythique Jeanne occupe une place de choix au cœur de cette exposition à Brest.


jeanne.jpg

LA JEANNE

Commentaires

Bonjour Jacques,

Nous serons à Brest dans un peu plus d'un mois, pour une visite de la ville, du port, des jardins, de l'aquarium et ta note est précieuse pour éclairer et préparer notre voyage.

Merci pour cette note. J'ai apprécié l'humour de la dernière photo du diaporama, avec ce coq bien prétentieux qui pose sa patte sur un minuscule globe terrestre. Les Français restent incorrigibles !

Amitiés du grillon

Écrit par : christian | 11/08/2009

Répondre à ce commentaire

Belle description de ce musée. Une vraie leçon. je ne sais s'il existait il y a 22 ou 23 ans, la dernière fois que je suis allé Brest, à l'Arsenal.

Je suis toujours obligé de descendre à la cave pour lire ton texte !! C'est pas grave maintenant que je le sais.

Bonne soirée amitiés;

Écrit par : patriarch | 11/08/2009

Répondre à ce commentaire

Merci jacques pour cette instructive visite du musée de la mer, ce soir nous avons encore appris plein de choses.
Bonne soirée.
Anita

Écrit par : Anita | 11/08/2009

Répondre à ce commentaire

j'ai travaillé 2 ans à Brest et j'ai de la famille là-bas mais je n'ai pas eu la possibilité de visiter le musée tu m'en donne l'occasion là c'est sympa
bonne nuit

Écrit par : bernadette | 11/08/2009

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique