logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

01/08/2009

LA CHAPELLE DE KERSAINT-LANDUNVEZ

DANS 15 JOURS CE SERA LA FETE DANS CE LIEU ...

04 Ar Mor Divent.wma

Copie de 2009.05.25 Portsall le port et chapelle de Kersaint 15 (10).jpg


Copie (3) de 2009.05.25 Portsall le port et chapelle de Kersaint 15 (10).jpg


Copie (2) de 2009.05.25 Portsall le port et chapelle de Kersaint 15 (10).jpg


La Chapelle de Kersaint dédiée à Notre Dame « du vrai secours » est l'objet d'une grande vénération dans le Pays. Jusqu'au milieu du XXième siècle trois Pardons s'y déroulaient chaque année. De nos jours seule la messe du 15 Août réunit les fidèles sur ce lieu de culte.
Au Moyen-Age, existait déjà un sanctuaire sur cet emplacement qui gardait la mémoire de Saint TANGUY et de Sainte HAUDE *(lire la légende en bas de ma note ). Une Eglise la remplaça au milieu du XVième siècle et c'est pour la desservir que l'on créa en 1518 une collégiale de six chanoines qui logeaient à proximité. L'édifice actuel date des XVI et XVIIièmes siècle.

A la Révolution la Chapelle fut officiellement fermée mais la messe continua à y être célébrée par un prêtre réfractaire avec la complicité de la population.
Mise en vente comme « bien national » , elle fut achetée par la famille BAZIL qui la rendit au culte après le Concordat et en fit don en 1818 à « la Fabrique de Landunvez ».
En 1903 , un coup de foudre abattit le clocher ainsi qu'une partie de la toiture. La famille BAZIL prit une fois de plus les frais à sa charge.
Le portail d'entrée est encadré par des motifs décoratifs et recevait à l'origine les armoiries de la famille Du CHASTEL. En face un ossuaire comporte 13 niches. A l'intérieur se trouvaient une statue de Sainte ANNE et la statue de Notre Dame de Bon Secours. Quelques vitraux représentent les épisodes de la légende de Sainte Haude. Les poutres transversales sont remarquable et supportent les Armes peintes de grandes familles bretonnes . Jadis , des maquettes étaient suspendues en guise d'ex-voto. Des cavités dans les murs devaient recevoir des braises pour réchauffer les pèlerins qui logeaient dans l'édifice les veilles de Pardons.
La Chapelle de Kersaint était noyée dans un écrin de végétation et surplombait la route de Ploudalmézeau. Les chapelles voisines de Sainte HAUDE et de Saint SEBASTIEN ont été détruites depuis longtemps.

Récemment restaurée , elle demeure un lieu à juste titre très visité , ne sert plus au culte de façon régulière mais accueille tous les ans une série de concerts renommé qui a emprunté son nom. Le « Cycle Musical de la Chapelle de Kersaint » constitue un bel évènement culturel en été.

2009.05.25 Portsall le port et chapelle de Kersaint 15 (14).jpg

2009.05.25 Portsall le port et chapelle de Kersaint 15 (11).jpg

2009.05.25 Portsall le port et chapelle de Kersaint 15 (12).jpg


kersaint.jpg


2009.05.29 Balade le long de la route touristique de Tremazan à St Samson 88 (81).jpg

LA MAISON DES CHAMOINES
chanoine3.gif

2009.05.29 Balade le long de la route touristique de Tremazan à St Samson 88 (82).jpg

2009.05.29 Balade le long de la route touristique de Tremazan à St Samson 88 (83).jpg

ET A DEUX PAS LA BAIE DE TREMAZAN...
2009.05.29 Balade à Portsall par le Guiligui 34 (1).jpg

2009.05.29 Balade à Portsall par le Guiligui 34 (4).jpg


*Dans sa résidence gallo-romaine, située vraisemblablement à l'emplacement des ruines du château de Trémazan, vivaient le seigneur Galon et ses deux enfants Gurguy et Haude. Ayant perdu sa première épouse, ce seigneur se remaria avec une demoiselle de Grande-Bretagne qui se comportait en cruelle marâtre. Tandis que Gurguy allait chercher fortune à la cour du roi franc Childebert, la jeune fille subissait les pires traitements de la part de cette méchante femme qui alla même jusqu'à salir sa réputation. Revenu au pays, Gurguy fut informé par la marâtre de la mauvaise conduite de sa sœur. Indigné, il partit à sa recherche, la trouva en train de laver du linge à une fontaine des environs. Haude prit peur devant ce qu'elle pensait être un étranger. Ceci fut interprété par le frère comme un aveu de culpabilité. L'ayant rattrapée, il la décapita d'un coup d'épée.Le voisinage se chargea de réhabiliter la jeune fille. Alors qu'il demandait des explications à sa belle-mère, Haude réapparut, tenant sa tête qu'elle remit sur ses épaules. Le chroniqueur nous dit que « la méchante fut saisie d'un flux de ventre si violent qu'elle vida tous ses intestins avant d'expirer foudroyée ».

Sainte Haude pardonna à son frère qui alla se confier à l'évêque du Léon, Pol Aurélien. Il prit le nom de Tanguy, fonda le monastère de Saint-Mathieu et devint le Saint Abbé de Plounéour-Ménez.

Le pays est resté profondément imprégné de cette légende. La fontaine Sainte-Haude demeure un lieu très visité.

sainte-haude1.jpg




Commentaires

Merci Jacques pour ce nouveau trésor à découvrir..Qiuand on parcoure notre pays, chaque région possède des joyaux d'architecture , souvent des chapelles ou églises...Celle que tu nous montres allie la simplicité et la solidité d'une forteresse..lieu sacré pour un pélerin..


Bises
hélène

Écrit par : hélène | 31/07/2009

Répondre à ce commentaire

fleurs de pierres bretonnes,
merveilles que ces chapelles discrètes
un peu reculées du monde touristique et si pures, si belles,

à l'ombre de leurs clochers, on vit paisibles,
la chapelle de Kersaint est un bel exemple,
la baie s'endort dans le soir
la mer d'Iroise veille,

Écrit par : framboisine | 31/07/2009

Répondre à ce commentaire

Merci jacques pour ce très beau reportage sur cette chapelle de kersaint, inconnue de moi, et à plus forte raison toute l'histoire qui s'y rapporte.
Tes photos sont très belles comme toujours.
Bonne nuit.
Anita.

Écrit par : Anita | 31/07/2009

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Jacques,

De très belles photos. Je suis toujours admirative des clochers bretons. Ils sont légers, ouverts. Il n'y a vraiment qu'en Bretagne que l'on voit ce type d'architecture.
Je ne connaissais pas, bien sûr, l'histoire de la famille du Chastel. Merci pour nous en instruire.
Bonne nuit.

Geneviève

Écrit par : Geneviève | 31/07/2009

Répondre à ce commentaire

Coucou !

Région à voir elle a de beaux sites à visiter .
l'histoire des Chastel était inconnue pour moi et maintenant je ne dirai plus ça .

Bonne journée bizoux Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 01/08/2009

Répondre à ce commentaire

Bonjour Jacques

Le Ar Mor Divent commence comme l'hymne national Ecossais !! La cornemuse est idéale pendant la visite de cette chapelle. Je suis surpris qu'un frère ayant décapité sa soeur puisse devenir un saint !! Etrange religion que cette religion chrétienne !

La sculpture à la bouche grande ouverte criant sa douleur est impressionnante. J'y verrai bien une représentation de Haude....

Merci pour cette note qui m'apprend un peu de notre histoire !

Amitiés du grillon

Écrit par : christian | 01/08/2009

Répondre à ce commentaire

bonsoir
je ne connais pas du tout mais ce que je sais c'est que j'ai apprécié ta note avec tes photos vraiment magnifiques
bon week-end

Écrit par : bernadette | 01/08/2009

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique