logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

01/07/2009

LE CHEVAL ET LA MER ....

JE VOUDRAIS AUJOURD'HUI PARTAGER UNE EMOTION .....

AU COURS D'UNE DE MES BALADES AU BORD DE MER ,J'AI ASSISTE A CETTE SCENE UN PEU IRREELLE ...UN CHEVAL ET SON CAVALIER ONT SURGI DE LA MER ...


Bretagne Mai 2009 178.jpg


Bretagne Mai 2009 179.jpg


Bretagne Mai 2009 180.jpg


Bretagne Mai 2009 181.jpg


EN CREANT CETTE NOTE ,J'AI PENSE A CE MAGNIFIQUE POEME D'EMILE VERHAEREN.


Les pêcheurs à cheval
Vagues d'argent et beau ciel clair
Le flot sur les grèves se vide.
Les cinq pêcheurs équestres de Coxyde
Pêchent nonchalamment, sur le bord de la mer.

Dans les lueurs et dans les moires
Des vagues pâles, passent,
Allant, venant,
Leurs silhouettes noires
Les chevaux vieux, les chevaux las,
Parfois lèvent la tête, et regardent là-bas,
L'espace ...

Les mailles traînent
Lentes et pesantes ; dans le remous,
Les bêtes vont, les rênes
Tombantes sur le cou,
Et monotones ;
Le corps houleux, au rythme de leur dos,
Leur cavalier les yeux mi-clos,
Siffle ou chantonne.

Une heure passe, une heure ou deux ;
On est heureux ou malchanceux ;
Le poisson vient ou bien se cache ;
On travaille par les temps chauds, par les temps froids,
Toujours, et néanmoins, on retourne chez soi,
- Oh ! que de fois ! -
Les paniers creux, sonnants et lâches.

Ainsi peinent les pêcheurs vieux,
Contents de rien, contents de peu,
Usant dans le malheur ou dans la chance,
Dans la contrainte et dans l'effort,
Les sabots de l'existence
Qui se brisent un jour et réveillent la mort ;

Pourtant, tels soirs d'été, quand, aux heures de lune
Sur leurs chevaux pesants, ils remontent les dunes
Et apparaissent, au loin, sur les crêtes, à contre-ciel,
Chargés de filets et de toiles,
On croirait voir de grands insectes irréels
Qui reviennent de l'infini
Après besogne faite et butin pris,
Dans les étoiles.


Émile VERHAEREN (1855-1916)

Commentaires

Magniphique poême et de tres belles photos. Amities MARU

Écrit par : maru | 30/06/2009

c'est exceptionnel de voir sortir de l'océan un cavalier, beau poême.Amicalement.Renée

Écrit par : Renée | 30/06/2009

Que j'aime cette poésie, simple, sereine , et puis , presque un mirage, le cavalier sortant de l'écume des vagues! Apparition...


Bises
hélène

Écrit par : hélène | 30/06/2009

qu'elles sont belles ces photos le cheval et son cavalier sortant de l'eau superbes amities


jacqueline

Écrit par : pasquet | 30/06/2009

Quelle chance de têtre trouvé là juste au bon moment C'est assez magique Bonne soirée

Écrit par : fleurbleu | 30/06/2009

d'où venaient-ils?
amitiés

Écrit par : henri | 30/06/2009

Coucou du soir !

Irréelle cette apparition et tu avais greffé ton appareil photos dans ta main ce jour là alors bravo pour cet instant superbe que tu nous fais partager avec une jolie poésie des pêcheurs à cheval .

Bonne soirée bizoux Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 30/06/2009

Bonjour Jacques ,
Comme une communion de pensées ce matin ma note concerne les chevaux qui se soignent en marchant dans la mer , une bonne hydrothérapie . Mais ton cavalier qui sort de l'eau , c'est vraiment un trés bel instantané . Pour moi la bretagne sera en septembre , une région que j'aime beaucoup . Amitiés

Écrit par : observateur nature | 01/07/2009

Verhaeren belle écriture proche de la nature du peuple du monde des travailleurs
belge .....mort à Rouen je crois
les chevaux dans la mer chez nous c'est courant notamment les trotteurs et galopeurs de course ,du coté d'Ostende sur la cote flamande j'ai vu des pécheurs sur de gros chevaux de trait pécher la crevette amitiès

Écrit par : ventdamont | 01/07/2009

oin de la Camargue,
mais tes photos m'ont fait vibrer et m'ont remis en mémoire le très beau livre
"Crin Blanc " dont les images sont similaires, d'eau et de lumière, irruption du cheval de la mer,
superbe,
merci à toi pour le partage de ce moment fabuleux accompagné des vers si touchants de Verhaeren

Écrit par : framboisine | 01/07/2009

ils devaient sortir de l'Atlantide ,je ne les ai pas vus rentrer.SAlut Jacques ,superbes photos .

Écrit par : heraime | 01/07/2009

Vraiment un très joli poème sur les travailleurs de la mer, et c'e'st vrai qu'on doit être surpris lorqu'on voit sortir de l'eau un cheval et son cavalier.
j'en ai vu qui se promenait sur les bords de plage les pattes dans l'eau, mais jamais entièrement.
Bonne soirée.
Anita.

Écrit par : Anita | 02/07/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique