logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

22/03/2009

EGLISE SAINT DONAT le bas DE MONTFORT

Vous connaissez ma passion pour l'art roman ...
(Mon petit doigt m'a dit que certain(e)s d'entre vous la partage ...)
Je n'ai malheureusement pas toujours la disponibilité de réaliser des notes aussi souvent que je le souhaiterais sur le sujet car elles demandent un certain travail de recherches ...

10_Stella_splendens.wma

Aujourd'hui ,je vous présente l'église de St Donat le bas de Montfort dans les Alpes de Haute Provence .Elle est remarquable à plus d'un titre !
C'est d'abord ,pour l'amateur d'art roman ,un exemple rare du premier art roman méridional ,intégralement conservé dans son unité première .Un édifice qui ,à l'intérieur comme à l'extérieur, se caractérise par la perfection et l'austérité de ses lignes ,par l'équilibre et la puissance de ses volumes,par la rusticité des matériaux et la simplicité des techniques mises en oeuvre .C'est surtout ,un monument tout imprégné de sacré qui,par son environnement et par son histoire ,est un précieux témoin dela christianisation tardive de cette région montagneuse de Haute Provence .En un mot ,un chef d'oeuvre d'art et de foi .
Elle est située dans le val St Donat ,sur la rive droite de la Durance ,aux confins des pays de Forcalquier et de Sisteron ,au pied de la montagne de Lure dont je vous ai déjà parlé ...
Pour le promeneur qui aborde cette petite vallée depuis la Durance ,l'église St Donat apparait brusquement au sommet d'une butte située au confluent du Mardaric et du ravin du Pas de Véze qu'elle surplombe de sa masse imposante et sévère .







Si on la découvre par le haut ,venant de St Etienne les Orgues ,elle émerge d'une forêt de chênes et se dévoile comme une construction qui impose par son plan cruciforme ,la masse de sa nef et l'étagement de son chevet .










Un peu d'histoire (briévement)
Cette église porte le nom de St Donat ,comme le vallon où elle est située.St Donat était prêtre à Orléans à la fin du Véme et au dédut du VIéme siécle .Il se serait retiré au pays de Sisteron ,au pied de la montagne de Lure pour y fonder un ermitage .Ceci est rapporté dans un document du XII éme :LA VIE DE St DONAT dans lequel il est fait mention de nombreux miracles qui se produisirent sur le tombeau du saint homme .On peut supposer qu'une modeste cqmmunauté religieuse s'est installée autour des reliques du saint sur les lieux mêmes où il avait vécu .
On sait par ailleurs que Guillaume II ,comte de Provence donne à l'abbaye de St André les Avignons ,en 1018,le monastére de St Donat .Un siècle plus tard ,en 1118,une bulle du Pape Gelase II confirme les biens de l'abbaye .
Au milieu du XIVe ,le prieuré sera mis sous la dépendance du monastère de Ganagobie (voir l'album photos)
Il y restera jusqu'en 1787.Il est alors vendu comme bien national.Il doit sa survie comme lieu de pélerinage trés fréquenté pendant les XVIIe et XVIIIe .Il sera alors utilisé comme bergerie ,comme grange et comme lieu d'habitation pendant tout le XIXe.
Depuis ,l'ensemble fait l'objet de restauration grâce à un comité local de sauvegarde de la commune de Montfort et un mouvement Alpes de Lumière sous la direction des services des monuments historiques (classé M.H.le 27.2.1959)

Description
Le chevet ,austére,ramassé et sans aucun décor ,frappe par une certaine disproportion .L'abside principale ,lourde et massive est flanquée d'absidioles basses et peu saillantes .



La baie de l'abside principale est ornée d'une archivolte moulurée ,en saillie sur le nu du mur et faisant retour sur les piédroits .

La façade occidentale
La façade occidentale offre une large porte dont l'arc en plein ceintre soulage le linteau et circonscrit un tympan maçonné .Au dessus ,on découvre une baie géminée inscrite dans un plein cintre trés ébrasé ,admirablement appareillé et d'une trés grande pureté de ligne .



L'élévation sud frappe par son ampleur .

Elle présente 5 ouvertures hautes ,étroites et sans ornement .Elles sont trés ébrasées vers l'intérieur .On peut remarquer que les hautes façades sont dépourvues de contreforts et parsemées d'une constellation de trous de boulins .


Bras de transept sud






Voir la suite....

Commentaires

Très beau travail des compagnons.
Merci pour les photos et explications.

Bonne après midi.

Écrit par : patriarch | 21/03/2009

je suis choquée du peu de réactions de nos concitoyens blogueurs devant des notes d'une telle qualité,

photos d'approche progressive, angles de prise de vue, documentation, musique si bien choisie, qui nous donne le sentiment de chant de compagnons moines


mais ce qui compte au fond c'est que vive grâce à des gens comme toi, le maintien du patrimoine dans la mémoire collective

n'oublie pas de faire figurer les mots clés dans TAGS, très importants pour ceux qui cherchent par Internet des renseignements sur cette architecture d'exception.
------------------------------------------------------------Merci Framboisine
C'est vrai ,je suis un peu déçu .Mais ce n'est pas trés grave ...L'essentiel ,pour moi ,est de partager ce que j'aime et de découvrir les commentaires des personnes que j'estime infiniment et de ceux que je ne connais pas mais qui montre leur intérêt .Je n'en veux pas aux autres .Chacun est libre d'aimer ou de ne pas aimer l'art roman ou autre chose !!Cependant ,je suis persuadé que le BEAU est quelque chose d'universel qui s'impose à nous pour peu que notre sensibilité et notre oeil aient reçu une éducation dans ce sens .Mais il est des choses que l'on peut apprécier naturellement !Qui peut être indifférent à un coucher de soleil sur la mer ?Toutefois c' est moins rare qu'une église romane du XIe !!!
Jacques

Écrit par : framboisine | 22/03/2009

Cher Jacques... et Framboisine dont le comt m'amène à cette réflexion.

Moi aussi parfois je suis choquée du manque de réaction dans d'autres domaines. Devons-nous imposer nos centres d'intérêt par dictat sachant que nos propres lacunes n'enlèvent rien pour autant aux talents des autres.

J'avoue, je suis peu fascinée par la pierre ; elle me donne juste des pensées hautement philosophiques comme celle-ci : Qu'est-ce donc un commentaire finalement que le vol d'un tout petit papillon ? (c'est évidemment une réflexion plus animale qu'humaine)

Bon c'était juste pour t'adresser un petit signe ainsi qu' à Framboisine. Bon dimanche. Bises

Écrit par : monique | 22/03/2009

J'ai continué à lire ta note sur cette église et le travail de doc n'a pas attiré beaucoup de commentaires. C'est dommage, mais ne sois pas déçu, cela m'est arrivé bien souvent...certains sujets très superficiels attirent les foules...tant pis, pourquoi ne pas parler de ce qu'on aime....
Pour les stastiques...on verra plus tard, ne pas se décourager, essentiel.


Amitiés et bises
hélène

Écrit par : hélène | 22/03/2009

très jolie cette église de Saint Donat plantée en pleine nature et dans le silence, les pierres et l'architecture extérieure sont très bien.Amitié.Renée

Écrit par : Renée | 22/03/2009

tes statistiques concernant tes visiteurs ne me regardent pas mais je suppose qu'elles sont d'un bon niveau compte tenu de la qualité de tes notes...
voilà ce que je voulais te dire ...en passant
amicalement

Écrit par : henri | 23/03/2009

Un festival ! j'adore ces vieilles pierres, c'est une merveille... Bises éblouies de miche

Écrit par : miche | 01/04/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique