logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

14/01/2009

POEME POUR LA PAIX

medium_POETPHOT4_87.2.jpgPOÈMES POUR LA PAIX (1918)

medium_hv_paix05.jpg





Monde ébloui,
Monde étourdi.

I

Toutes les femmes heureuses ont
Retrouvé leur mari - il revient du soleil
Tant il apporte de chaleur.
Il rit et dit bonjour tout doucement
Avant d'embrasser sa merveille.

II

Splendide, la poitrine cambrée légèrement,
Sainte ma femme, tu es à moi bien mieux qu'au temps
Où avec lui, et lui, et lui, et lui, et lui,
Je tenais un fusil, un bidon - notre vie!

III

Tous les camarades du monde,
O! mes amis!
Ne valent pas à ma table ronde
Ma femme et mes enfants assis,
O! mes amis!

IV

Après le combat dans la foule,
Tu t'endormais dans la foule.
Maintenant, tu n'auras qu'un souffle près de toi,
Et ta femme partageant ta couche
T'inquiétera bien plus que les mille autres bouches.

V

Mon enfant est capricieux -
Tous ces caprices sont faits.
J'ai un bel enfant coquet
Qui me fait rire et rire.

VI

Travaille.
Travail de mes dix doigts et travail de ma tête,
Travail de Dieu, travail de bête,
Ma vie et notre espoir de tous les jours,
La nourriture et notre amour.
Travaille.

VII

Ma belle, il nous faut voir fleurir
La rose blanche de ton lait.
Ma belle, il faut vite être mère,
Fais un enfant à mon image...

VIII

J'ai eu longtemps un visage inutile,
Mais maintenant
J'ai un visage pour être aimé,
J'ai un visage pour être heureux.

IX

Il me faut une amoureuse,
Une vierge amoureuse,
Une vierge à la robe légère.

X

Je rêve de toutes les belles
Qui se promènent dans la nuit,
Très calmes,
Avec la lune qui voyage.

XI

Toute la fleur des fruits éclaire mon jardin,
Les arbres de beauté et les arbres fruitiers.
Et je travaille et je suis seul dans mon jardin.
Et le soleil brûle en feu sombre sur mes mains.


PAUL ELUARD

Commentaires

Joli poème, comme un coin de ciel bleu dans un ciel d'orage...d'orage et de désespoir.
Mais pour l'heure, ce n'est pas le feu d'ombre du soleil qui brûle les mains des poètes et les rendent muets à Gaza, ce sont les bombes au phospore qui font de chaque jour là-bas un 14 juillet à l'envers. Très jolie la photo du feu d'artifices que tu nous a mis en photo sur ton autre note !

Résolution 242, m'en fiche !
La 1860, je m'en torche
Sus au Hamas, to a man !

Ton quatrin est boiteux,
Et toi miteux poète.
Tes vers calamiteux
Perdent raison et rimes !

D'accord, mais tu veux faire de la poésie toi, dans ce bordel immonde ; je voudrais bien le voir moi Paul Eluard à Gaza !
...

Salut à toi Jacques.

Écrit par : Crabillou | 15/01/2009

Répondre à ce commentaire

C'est tout de même inouï, plus personne ne parle du "droit d'ingérence", même Kouchner ne le sort plus !!!!

Écrit par : patriarch | 15/01/2009

Répondre à ce commentaire

Kouchner, on parle de lui pour remplacer Eric Besson à l'immigration en 2011...

Écrit par : Crabillou | 15/01/2009

Répondre à ce commentaire

Bonjour Jacques,

Eluard, Picasso, des voix contre la guerre, l'un avec ses pinceaux, l'autre avec ses mots, tous deux hommes de conviction.
Aujourd'hui, les politiques se taisent, à notre grande honte, laissant israel massacrer les civiles.

Amitiés du grillon

Écrit par : christian | 16/01/2009

Répondre à ce commentaire

c'est fort et beau ce texte d'Eluard ! amitiès

Écrit par : ventdamont | 17/01/2009

Répondre à ce commentaire

Tres bien Jacques; moi aussi j'ecris contre les guerres et contre la vie, sans valeurs morales dans les pays riches; entre dans mon blog et dis-moi ce que tu penses.

MARU

Écrit par : mbouillon | 18/01/2009

Répondre à ce commentaire

j'aime vos poémes mais je veux là où on parle sur la paix

Écrit par : marie | 16/02/2011

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique