logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

05/01/2009

MARIE ROUANET ...FETES D'HIVER

Fêtes d’hiver

medium_Marie_Rouanet.2.jpg
LE CLINQUANT DES «FÊTES» S'ÉLOIGNE. Nous voilà pour deux mois dans le calme. A condition qu'aucun spécialiste du marketing ne constate ce vide commercial et ne le remplisse d'un quelconque Halloween.

Mais, pour le moment encore, profitons des fêtes douces et peu onéreuses de janvier et février. Epiphanie de mon enfance, gâteau des rois. Dans le Midi, on appelle ce gâteau un royaume. On ne peut que s'émerveiller d'un royaume fait pour être partagé, d'une royauté couronnée de carton, d'un pouvoir qui, au lieu d'accaparer, donne, quelques jours plus tard, un autre gâteau. De roi en roi, de partage en partage, janvier et ses ombres sont éclairés à l'heure du dessert ou du goûter par cette pâtisserie jamais chère et toujours festive. Ajoutons que ce roi n'est pas héréditaire ni méritant, que seul le hasard le désigne. Ajoutons qu'il est d'usage de tailler une part supplémentaire pour l'inconnu de passage. Le visiteur imprévisible auquel on a ouvert la porte est depuis les Grecs, le Dieu en visite. Autrefois, la fève était une vraie fève sèche, puis elle fut un petit sujet en biscuit poreux, puis un plastique léger représentant la lune, un trèfle, une étoile. Maintenant, depuis quelques années, elle est un santon de faïence vernie qu'il faut décrotter de la pâte qui a adhéré. On le met en réserve pour le prochain Noël.

medium_800px_Gateau_des_rois1.jpg


medium_GALETTE_DES_ROIS.jpg


medium_vin_chaud_aux_epices.jpg


Ainsi, cette tradition où, de peu, il est possible de faire grande et généreuse liesse. Au coude à coude, dans l'hiver, avec du vin chaud, boisson de petit prix - du vin, du sucre, de la cannelle, un clou de girofle, un zeste d'orange, un zeste de citron - que l'on peut agrémenter d'un verre d'alcool et faire flamber.
medium_Vin_chaud.jpg


La vapeur brûle bleue dans l'obscurité et la flamme ajoute au bonheur. En février, nous arrive la chandeleur, fête blanche où la lumière odorante de la cire d'abeille évoque le perceptible accroissement des jours. Que la liturgie de ce jour est belle ! Mais qui la suit, qui revient chez soi avec le cierge qui servira au chevet des morts ? Il nous reste la crêpe. Contentons nous d'elle pour faire parler les symboles.

La crêpe réjouit tous les âges. On peut se demander pourquoi. Elle est ronde comme la terre, le soleil et surtout la lune. Pliée en deux ou en quatre, roulée puis avalée - donc disparue - elle est à l'image de cet astre qui croît, s'amenuise et disparaît. Faire une crêpe, la manger, c'est affirmer son pouvoir sur l'inaccessible cosmos.

medium_crepe.jpg


Comme elle passe directement de la poêle dans l'assiette et nécessite donc un tour de rôle, elle met directement en relation celui qui œuvre et ceux qui mangent. Souvent d'ailleurs, les convives tentent de faire sauter une crêpe. Il paraît que cela porte bonheur. Ou peut-être, c'est de pratiquer cette tradition qui est le bonheur. C'est une pratique qui résiste aux siècles et peut, à partir d'une joie simple, ramener à cette lumière de l'office qu'il faut accueillir et porter au monde. Regardez bien : des écorces brillantes de sève, des bourgeons formés, des herbes jeunes partout sous la végétation grillée par l'hiver. Chut, le printemps n'est pas loin.
medium_Bourgeon.jpg



ET PENDANT CE TEMPS A GAZA 10ème jour de l'offensive israelienne
medium_gaza-invasion.jpg


UNE VISITE SUR LE BLOG DE RAFRAFI http://www.rafrafi.com/
ET CELUI DE NAIMnaim.over-blog.org S'IMPOSE ...

Commentaires

Et puis aussi on peut même y trouver ...oh! délicieuse galette , un ...lingot d'or ????
Bon ! et après le lingot ??? quoi encore ...
Tiens tout d'un coup je la trouve moins bonne et je voudrai bien me la faire avec une vrai fève ... Bonne Année voisin et bonne Bloguerie L'Alpin

Écrit par : l'Alpin | 04/01/2009

Répondre à ce commentaire

bonne année bonne galette bonne crêpes que l' on doit faire sauter avec un louis d' or dans la main pour avoir du bonheur toute l' année à défaut de louis quelques anciennes marianne peuvent faire l' affaire - amicalement Astrée

Écrit par : -astrée | 05/01/2009

Répondre à ce commentaire

note douce -amère
les rois qui butent contre le mur, je n'oublierai jamais,
galette des rois, galette des pays fournisseurs d'armement
oui ta note me laisse un drôle de goût au fond du coeur,
une chose vraiment positive, les grandes bouffes sont finies mais les soldes, le Blanc déjà envahissent les boutiques et poussent les chalands à recommencer les achats,
pas de répit pour le consumérisme,
A quand le repos des canons????????????????

Écrit par : framboisine | 05/01/2009

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique