logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

19/11/2008

LE LAC DE SERRE PONCON

LORS DE MON SEJOUR A CHORGES ,SUR LES RIVES DU LAC DE SERRE PONCON ,J'AI EU TOUT LE LOISIR DE MIEUX CONNAITRE CE SITE REMARQUABLE .AUSSI,JE SUIS HEUREUX DE VOUS LE FAIRE DECOUVRIR A TRAVERS CETTE NOTE .J'AI FAIT DE NOMBREUX CLICHES LORS DE MES BALADES A PIED OU EN BATEAU SUR LE LAC .LE GUIDE SUR LE BATEAU NOUS A FAIT UNE PRESENTATION TRES COMPLETE DU LAC ET DU BARRAGE .JE ME SUIS EFFORCE DE VOUS RESTITUER SES EXPLICATIONS FORT COMPLETES ....

D’abord deux records d’Europe :

Celui du plus grand lac de barrage, avec plus d’un milliard deux cents millions de mètres cubes d’eau,

Celui du plus grand barrage en terre, avec 14 millions de mètres cubes de terrassement, soit un volume représentant 6 fois celui de la grande pyramide de Kheops en Egypte.

 

 




L'histoire du barrage
La DURANCE, considérée autrefois comme rivière capricieuse et dévastatrice, prend sa source dans les flancs de la montagne, à l'ubac de Montgenèvre, et se jette dans le Rhône, au sud d'Avignon.
Les hommes redoutaient de la voir détruire les infrastructures, les champs et même les maisons.
C'est en 1843 et 1856 qu'elle a causé le plus de dégâts.
La vallée offre des sites de culture et de peuplement privilégiés. La plupart des habitants vivent de l'agriculture et de l'élevage.
La DURANCE permet l'irrigation des cultures. Son débit varie de 18 à 1 800 m3/s.
Cette rivière est aussi une voie de transport pour le commerce du bois du moyen âge au dernier quart du XIXe siècle.



Les radeliers de la Durance
Les troncs d'arbres abattus dans les forêts sont assemblés par des liens végétaux pour constituer des radeaux.
Des hommes de métier, nommés radeliers, fabriquent puis conduisent ces embarcations de Saint Clément sur Durance jusqu'au Rhône.
Au départ, le barrage a été construit pour produire de l'électricité. Au lendemain de la seconde guerre mondiale,
le besoin en énergie électrique est croissant. Il s'agit aussi de constituer un immense réservoir d'eau pour l'agriculture et de dompter la Durance dévastatrice.
L'idée d'un barrage sur la Durance remonte à l'année 1856. C'est en 1912 qu' IVAN WILHELM, ingénieur des Ponts et Chaussées d'origine alsacienne, publie un ouvrage où il montre la nécessité de réguler le cours de la rivière. De plus, un barrage permettrait de constituer un immense réservoir d'eau pour l'agriculture.
Les travaux commencent... Après de nombreuses études, il s'avère qu'à Serre-Ponçon, on ne peut construire un barrage en béton car le fond rocheux est enfoui sous 110 mètres d'alluvions. EDF choisit de réaliser un barrage en terre inspiré de techniques américaines car ce type de construction accepte plus facilement les déformations en cas de tremblement de terre.



Situé en zone sismique, le barrage de Serre-Ponçon est prévu pour résister à une secousse de force 7 sur l'échelle de Richter.
IVAN WILHELM ayant conçu le barrage meurt en 1951. Il ne verra donc jamais la réalisation puisque les travaux débutent en 1955. Son projet de barrage reçoit l'avis favorable du Comité Technique des grands barrages. EDF, créée en 1946, se voit confier le projet de la construction qui s'intègre dans la « Loi d'Aménagement de la Basse Durance » votée en 1955 et reconnue d'utilité publique. Cette loi est à l'origine d'un véritable bouleversement économique et social au niveau régional.

Plusieurs villages situés dans les vallées de la Durance et de l'Ubaye disparaissent.
La côte maximale du lac est fixée à 780m.
Toutes les constructions situées à une altitude inférieure seront détruites. C'est le triste sort des villages de Savines, Ubaye, Rousset et de plusieurs hameaux. Savines, chef lieu important, comptabilise 976 habitants en 1954.



Deux usines y sont implantées : La Cellulose des Alpes, usine à bois et La Sotex, entreprise textile.
Un petit pont de fer traverse la Durance et relie le quartier de la gare à celui de l'église. En 1933, Ubaye est un village tranquille de 311 habitants, agriculteurs ou commerçants. L'île de Rousset, le plus souvent victime des crues, se trouve au confluent des rivières Durance et Ubaye à 690 mètres d'altitude. On rencontre plusieurs commerces car, c'est une voie routière très fréquentée. D'autres hameaux sont directement menacés par la réalisation du barrage.
Les travaux du barrage commencent en 1955 et durent jusqu'en 1961. Les travaux préliminaires sont réalisés afin de rétablir les voies de communication. On construit 14 kilomètres de voie ferrée, 3 nouveaux viaducs et 50 kilomètres de route.
La construction la plus spectaculaire est celle du pont de 924 mètres de long reliant les deux rives du lac au-dessus du Vieux Savines, alors que le village existe encore.




Les matériaux pour la construction de la digue sont pris sur place. L'argile est extraite et préparée dans la baie des Lionnets. Les alluvions proviennent du lit de la Durance.

 


Un travail de titan commence alors dans un ballet incessant d'énormes semi-remorques importés des États-Unis,
les « Euclid », de marteaux piqueurs, de pelles mécaniques et de bulldozers. Les témoins de ces travaux garderont à jamais en mémoire la puissance des machines et le gigantisme de ce chantier comparable à une fourmilière humaine.


Cette photo du chantier m'a été aimblement "donnée"par Christian ,le Grillon heureux ,qui a participé activement à ce chantier pharaonique !
L'usine EDF est creusée sous plus de 100 mètres de rocher, dans le Serre de Monge.
Il a fallu extraire 4 millions de m3 de rocher pour faire place aux 3 salles : salle des vannes, des machines et transformateurs de puissance.
Pendant sa construction, la digue est constamment auscultée afin d'observer le bon tassement des matériaux.
Le barrage est conçu pour résister aux crues les plus importantes, aux séismes et aux éventuelles agressions.

EDF construit la cité de Chaussetive pour accueillir tous ces hommes à Bréole. 2 000 à 3 000 ouvriers sont employés pour la construction de la digue et motivés par des salaires très attrayants. Le chantier est difficile.

Durant les travaux, François Villiers réalise le film « L'eau vive », de jean Giono qui raconte l'histoire de la jeune Hortense, prisonnière dans sa cave lors de la montée des eaux de Serre-Ponçon. Bon nombre d'habitants locaux ont participé au tournage.

On dynamite les constructions pour des raisons de sécurité. Même les arbres sont rasés. L'église du Vieux Savines est détruite en dernier, le 3 mai 1961. Tous les habitants déménagent. Cet exode est très difficile.
Le barrage aujourd'hui La plupart rachète une propriété en Provence. Mais ce n'est pas facile de s'initier à la culture de la tomate lorsqu'on a toujours fait pousser de l'orge et du seigle. Quelques-uns s'installent dans le nouveau village de Savines-Le-Lac. Les habitants d'Ubaye ne veulent pas que leur cimetière disparaisse sous les eaux. Ils le déplacent et le remontent sur la route du Sauze du Lac. La Chapelle Saint-Michel, du XIIe siècle, est vouée à la destruction. EDF décide de la conserver puisqu'elle émergera du lac.

 

 

 




La mise en eau du lac de Serre-Ponçon s'effectue en 18 mois et débute en novembre 1959.
La fonte des neiges remplit le lac qui atteint sa côte maximale de 780 mètres le 18 juin 1961. Il est le plus bas en février. Son niveau varie de 20 à 30 mètres.Le réservoir d'eau constitué grâce au barrage permet l'irrigation de la vallée de la Durance. Des accords signés entre EDF et le Ministère de l'Agriculture concernent la quantité d'eau destinée à l'aspersion.
En 1971, l'équipe du Commandant Cousteau vérifie l'état de la construction.

Les caractéristiques techniques :

Surface du lac : 2800 hectares
Volume du lac : 1200 millions de m3
Hauteur du barrage : 123m
Largeur du barrage : 600m
Epaisseur du barrage au pied : 650m
Epaisseur du barrage en crête : 10m
Volume du barrage : 14 millions de mètres cubes de terrassement
Cote de retenue normale : 780 NGF
Puissance : 380 MW (4 turbines de 95 MW)
Débit équipé : 300 m3/seconde
Production moyenne annuelle : 720 millions de kilowattheures (soit l'équivalent de la consommation du département des Hautes Alpes ou d'une ville comme Aix en Provence)

VOICI ,POUR TERMINER ,2 DIAPORAMAS .LE PREMIER REALISE PAR MOI AVEC L'ENSEMBLE DE MES PHOTOS SUR LE LAC
Lac de Serre-Poncon en 3D - www.LacSerrePoncon.com
envoyé par zaza246. - Découvrez plus de vidéos créatives.

Commentaires

Bonjour Jacques,


Avec ce barrage, que je connais pour y avoir travaillé au tout début de ma carrière, alors qu'il était en eau, l'entreprise qui m' a embauché a longuement participé. Je posssède des tirages des photos de toute la période de la construction, depuis les reconnaisances de 1946 à son achèvement.

Je t'envoie par mail une d'entre elles.

Amitiés du grillon

Écrit par : Christian | 19/11/2008

Répondre à ce commentaire

Il m'eut étonné que le grillon n'eut point connu ce lac.IL est magnifique ;je suis resté trois jours à Savines le lac,les pécheurs du coin attrapent des brochets de 1.2m à 1.5m.Heraime serait heureux dans cet endroit.Salut Jacques.

Écrit par : heraime | 19/11/2008

Répondre à ce commentaire

le barrage de Serre Ponçon est un bel ouvrage, la petite chapelle est isolée mais épargnée, quelle remise en question pour le petit cimetière d'Ubaye. Il me semble que pour Tignes, on a également détruit des petits villages. J'étais à Digne le 29 Octobre, de la pluie dommage pour la visite guidée, une nuit au Campanile et cela suffisait bien car nous n'avons pas du tout été contents de cet hôtel.Amitié.Renée

Écrit par : Renée | 19/11/2008

Répondre à ce commentaire

Je reviens car j'ai fait une erreur, le Campanile était à Gap, quel hôtel, par contre à Digne nous avons déjeuner à l'Aiglon : bien.Ensuite, Castellane visite une nuit à l'hôtel bien, le voyage se faisait sur 3 jours.Bonne soirée.Renée

Écrit par : Renée | 19/11/2008

Répondre à ce commentaire

j'ai fait du camping au bord du lac, il y a longtemps et dois avoir quelques photos ...quelque part
amitiés

Écrit par : henri | 20/11/2008

Répondre à ce commentaire

Pendant que je lisais ta note, je pensais "ça va surement intéresser notre Grillon, puis j'ai vu que j'arrivais trop tard !
J'ai appris bien des choses chez toi, comme souvent chez les uns et les autres, c'est comme ça qu'on voyage ....

Bonne journée
Biche

Écrit par : Biche | 20/11/2008

Répondre à ce commentaire

l'histoire toujours l'histoire des hommes ,des lieux et la lutte pour maitriser l'énérgie
mème en noyant des vallées Ta note est complète salut Jacques !

Écrit par : ventdamont | 20/11/2008

Répondre à ce commentaire

Super reportage, bien illustré !
Une vidéo de 1961, montrant la destruction du village de Savines est disponible sur www.SavinesLeLac.com ! Bravo Jacques !

Écrit par : J | 12/01/2009

Répondre à ce commentaire

Super reportage, bien illustré !
Une vidéo de 1961, montrant la destruction du village de Savines est disponible sur www.SavinesLeLac.com ! Bravo Jacques !

Écrit par : J | 12/01/2009

Répondre à ce commentaire

Quel saut dans le temps en revoyant les travaux du barrage.J'avais 8 ou 9 ans et je venais en vacances dans un hameau au dessus de SAVINES qui ne s'appelait pas encore "le lac".J'entendais les gens tres partagés sur cet ouvrage car beaucoup savaient qu'ils allaient perdre des terres et des vignes(mon oncle faisait partie de ceux là ).Maintenant à la retraite je reviens plusieurs fois par an me ressourcer dans ce pays que je trouve le plus beau du monde mais je ne peux m'empécher de revoir dans mon esprit SAVINES tel qu'il etait avant;bien sur il fallait canaliser cette DURANCE capricieuse et source d'inondations et le progrès aidant je viens accompagner mes petits enfants pour qu'ils profitent de la neige(REALLON que personne ne connaissait à l'époque en dehors des gens du cru est devenu une station de ski sympa,familiale ;en tous cas MERCI JACQUES POUR VOTRE CADEAU !!

Écrit par : DERACINEE | 20/01/2009

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
j'ai lu votre blog avec attention.
je suis fils, petits fils, ..... d'ubayens (du hameau de roche rousse du village d'ubaye).
Mon grand père qui a été déraciné ,avec sa famille, ma parler de ce temps qui a été pour lui celui de sa jeunesse et de ses meilleurs souvenirs.
Il m'a raconté la vie du village, la lutte de la résistance pour la seconde guerre....
Mais si il était encore là, il parlerai encore de ces personnes qui se sentent ubayen dans le coeur, mais qui on vendu leur pays à EDF pour des fortunes en manquant de respect à leurs amis, voisins, ....
Il faut pas oublier qu'il y a eu une lutte symbolique contre le barrage, mais que certains, dont des élus de l'époque, ont su, négocier leurs parts du gâteau.... pour laisser les miettes aux petits.
Mon grand père s'en est souvenu jusqu'à la fin....

Merci pour lui de tenir hors de l'eau le souvenir de Ubaye.

Écrit par : fabien turrel | 10/03/2009

Répondre à ce commentaire

bonjour j ai 2 questions a savoir : la légende d amédé est telle vrai ??? ce monsieur
a t il vraiment existé ?? de plus je voudrais savoir la profondeur du lac a son maximum et surtout au niveau de l ancien village de savignes dans l attente d une réponse
d avance merci

Écrit par : kermorgant | 30/05/2009

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

Mon papa a travaillé sur le barrage de serre ponçon et je recherche des indications sur les personnes qui l'on connu !!
J'ai moi même des photos de la construction du barrage et j'aurai aimer rencontrer quelqu'un qui m'éclaire

Merci d'avance

Écrit par : michele | 23/07/2009

Répondre à ce commentaire

Bonjour j'ai toujours habite a savines a un detail pres: j'ai vu le jour en 82 ! Depuis je suis passionne par l'avant barrage et cherche de cliches des anciens villages et des vales englouties. Si vous avez des photos contactez moi svp !!!

Écrit par : James | 22/08/2010

Répondre à ce commentaire

Mon email : James@snowalpes.com

Écrit par : James | 22/08/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour, je post juste un commentaire pour corriger une erreur.
Le débit réservé est de 380m3/s et non 300m3/s ;)

Écrit par : Rémi | 24/12/2013

Répondre à ce commentaire

EDIT : Bonjour, je post juste un commentaire pour corriger une erreur.
Le débit ÉQUIPÉ* est de 380m3/s et non 300m3/s ;)

Écrit par : Rémi | 24/12/2013

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique