logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

08/11/2008

NOS ENFANTS NOUS ACCUSERONT !!

Chaque année en Europe 100 000 enfants meurent de maladies causées par l’environnement. 70% des cancers sont liés à l’environnement dont 30% à la pollution et 40% à l’alimentation. Chaque année en France, on constate une augmentation de 1,1% des cancers chez les enfants. En France, l’incidence du cancer a augmenté de 93% en 25 ans chez l’homme. Dans un petit village français au pied des Cévennes, le maire a décidé de faire face et de réagir en faisant passer la cantine scolaire en Bio. Ici comme ailleurs la population est confrontée aux angoisses contre la pollution agro chimique. Ici commence un combat contre une logique qui pourrait devenir irréversible, un combat pour que demain nos enfants ne nous accusent pas.

medium_nena_aff_big.jpg



C’est la première fois, sans doute depuis Le Monde du silence de Jacques yves cousteau (Palme d’or du Festival de Cannes 1956), que le cinéma français s’intéresse à un sujet sur l’environnement. Si la préservation de l’univers marin était déjà une cause précieuse, celle de l’alimentation de nos enfants l’est bien plus encore. Pour ne pas dire urgente. Après avoir parcouru les paysages sensoriels français avec sa série des "Quatre Saisons pour...", Jean-Paul Jaud fixe l’objectif de sa caméra sur une tragédie environnementale : l’empoisonnement denos campagnes par la chimie agricole et les dégâts occasionnés sur la santé publique, notamment celle de nos enfants.

Le film "Nos enfants nous accuseront" raconte la courageuse initiative d’une municipalité du Gard, Barjac, qui décide de faire passer la cantine scolaire au bio, en finançant le surcoût sur le budget de la commune. Conscient du danger sanitaire qui menace une jeune génération exposée aux 76 000 tonnes de pesticides déversées chaque année sur notre pays, un maire décide de prendre le taureau par les cornes en donnant un exemple d’une politique sans comparaison. Alerter l’opinion et les pouvoirs publics sur les dérives scandaleuses d’un système économique qui fait passer ses profits et ses intérêts avant la santé de la population.

Les différents intervenants du film, enfants, parents, enseignants, soignants, journalistes, paysans, élus, scientifiques, chercheurs, livrent leurs sensations, leurs analyses, leurs engoisses, leur colère, le fruit de leurs travaux à la caméra. Chacun raconte son expérience, dénonce les abus, pose les problèmes, mais tous proposeront des solutions, à condition que les différents organes de décision prennent leurs responsabilités. Des témoignages édifiants et bouleversants sur une réalité qu’il est urgent de maîtriser. Combien de maladies, de tumeurs, d’infirmités, de tragédies humaines sont-elles entrain de proliférer sans que l’on ne fasse rien, ou si peu ?

Le film commence à l’Unesco, lors d’un colloque réunissant des sommités mondiales de la médecine, signataires de l’Appel de Paris. Un seul mot d’ordre : Non pas se contenter de constater les ravages, mais trouver tout de suite les moyens d’agir, pour que, demain, nos enfants ne nous accusent pas de les avoir abandonnées.

Un film au service d’une vérité qui blesse



Commentaires

Est-ce qu'il sera bientôt programmé en prime time sur les chaînes nationales ce film ?
Il a été financé par le ministère de Borloo j'imagine. Le bio, c'est bien une des nombreuses "priorités" du gouvernement.
Bravo, nous sommes sur la bonne voie, encore une taxe ou deux sur les petites cuillères en plastique, et c'est dans la poche !
...
Lutter contre les lobbies de l'agrochimie, c'est pas simple, mais il faut le faire, alors faisons-le.

Salut à toi.

Écrit par : Crabillou | 08/11/2008

Répondre à ce commentaire

oui, Gazelle m'a fait parvenir un document,
nous serons sur le banc des acusés, et que dirons-nous?
Nous ne savions pas?
Foutaise!
le document sur l'Unesco avec ces doigts qui se lèvent est terrible,
puisque nous constatons que certaines mairies font, pourquoi le gouvernement n'impose-t-il pas, partout, ce système
merci Jacques, Fanfan du Fatras

Écrit par : framboisine | 08/11/2008

Répondre à ce commentaire

manger bio, oui...mais qui? ceux qui ont des sous, ami
car c'est plus cher
même sans manger "bio" tout à fait, allons au marché acheter les fruits et légumes...ça n'est pas donné!
petits moyens = mal bouffe= obésité= cancers et autres maladies
je suis pour la prévention et j'ai toujours milté pour; dans de nombreux domaines...
mais la prévention sans les sous, très très difficile; le message ne passe pas.
mais tu as raison bien sûr
bonne soirée

Écrit par : henri | 08/11/2008

Répondre à ce commentaire

Bonjour Jacques,


Oui, c'est possible de cultiver sans pesticides, en déherbant à la main, mais il faut accepter les fruits et légumes mal formés ou véreux, les récoltes amoindries par les maladies.

Au moyen age, un grain de blé semé en donnait 3 en moyenne, et il fallait en garder un pour le semer l'an d'après. La population était réduite et il y avait quand même des famines.

Aujourd'hui, il faudrait un renversement complet de mentalité. Manger uniquement les produits de proximité, de saison,, oublier les fruits et légumes exotiques importés à part ceux qui se conservent sans produits chimiques comme les noix de coco !!!!

Pas simple, pour faire cela avec les mêmes moyens financiers des gens. Facile pour les gens aisés qui peuvent se le permettrent.

Je partage l'avis d'Henri !

Amitiés du grillon

Écrit par : Christian | 09/11/2008

Répondre à ce commentaire

Je partage vos avis mais c'est encore loin pour voir le bout du chemin. il y a tellement d'enjeu et d'intérêts derriére tout celà. Je pense à ceux qui ont des difficultés Amicalement

Écrit par : fleurbleu | 16/11/2008

Répondre à ce commentaire

Je suis entièrement d'accord avec vous. Nécessité de continuer à réfléchir sur les générations futures et osoznovat: que cela, ils respirent qu'ils ont, etc

Écrit par : quick weight loss tips | 10/12/2008

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique