logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

17/02/2008

UN MAMMOUTH AU MUSEE DE QUINSON !!!!

LE 21 MARS 2007(catégorie préhistoire) ,JE VOUS PRESENTAIS UNE NOTE SUR LE MUSEE DE LA PREHISTOIRE A QUINSON .AUJOURD'HUI JE VOUS Y INVITE DE NOUVEAU CAR IL Y A UN PENSIONNAIRE ARRIVE TOUT RECEMMENT ET QUI MERITE LA VISITE !!
A MON RETOUR DU VAR ,OU J'AVAIS ETE CHERCHE MES PETITES FILLES POUR LES VACANCES ,JE LEUR AI FAIT LA SURPRISE DE M'ARRETER AU MUSEE (C'EST SUR LA ROUTE !)
EN EFFET,J'AVAIS LU L'INFO DANS "LA PROVENCE" ,JOURNAL REGIONAL ,ANNONCANT LA PRESENCE D'UN MAMMOUTH AU MUSEE !!!
DECOUVRONS LE ENSEMBLE !!!!







Le musée de Quinson a acheté récemment un mammouth de taille réelle : 3,90 m de haut, 3,60 de long, 1,50 de large au plus étroit et 2,55 de large au plus large. Certes il est en polystyrène et ses poils sont artificiels mais on s'y casse le nez. Ce pachyderme préhistorique est issu d’un décor utilisé pour le tournage du film "Musée Haut, musée bas". Un film humoristique sur le peuple des musées, avec une pléiade d’acteurs comiques français, tels que Michel Blanc, Gérard Jugnot, André Dussolier, Josiane Balasko.

Le directeur du musée de Quinson (Alpes-de-Haute-Provence), le plus grand consacré à la préhistoire a reçu une offre par mail ainsi rédigé "Vends mammouth, valeur 50 000 euros, cédé à 10 000. Autant dire que nous le bradons. Si vous êtes intéressé par celle offre, veuillez…" Voilà un e-mail qui tombe à pic! Lorsqu'on se nomme Jean Gagnepain et qu'on dirige le plus grand musée de préhistoire d'Europe, une telle opportunité ne se refuse pas ! D'autant que le musée envisageait d'acquérir dans l'année un animal de ce type.




Un mammouth de cinéma star du musée de Quinson

Il accueille les visiteurs du plus grand centre préhistorique d'Europe.Ce superbe spécimen trône dans le hall du musée de la préhistoire. Une excellente entrée en matière pour une visite passionnante. En attendant une véritable "ménagerie préhistorique".





De quoi rendre encore plus attractif ce bâtiment de 4274m² situé au coeur du Parc naturel régional du Verdon, et conçu par l'architecte anglais Norman Foster. Il est le résultat de plus de 50 années de fouilles archéologiques sur une soixantaine de sites, retraçant près d'un million d'années d'histoire en Haute-Provence. L'exposition permanente présente cette longue histoire sur un mode souvent spectaculaire, ludique, mais aussi scientifiquement rigoureux.

Ce qui plaît ici ? "Ce musée n'est pas réservé à une élite. Tout le monde y trouve son compte. La preuve, les visiteurs restent en moyenne 2heures, ce qui est très bien pour un musée", commente le directeur. Avec ce nouvel hôte mythique venu du fond des âges, ces derniers y passeront peut-être davantage de temps dorénavant… C'est gagné en effet. Jean Gagnepain, qui s'était immédiatement porté acquéreur, a remporté la mise. Une semaine plus tard, mi-décembre, le mammouth, baptisé Lucien, quittait la capitale sur un camion, direction Quinson.

Avis de grand froid

Le voici aujourd'hui dans le hall d'entrée du musée. D'un réalisme étonnant (jusqu'à la boue sur les pattes), ce mammouth laineux -une espèce contemporaine de Cro-Magnon- toise les visiteurs du haut de ses quatre mètres. Sale coup pour le yeti voisin qui paraît soudain moins imposant. Quoique pas mal non plus question pilosité. Les enfants devraient adorer! Les plus grands aussi. Il s'avère en effet que le public s'intéresse beaucoup à la faune préhistorique.




LE YETI ,EN EFFET ,PARAIT VRAIMENT MOINS IMPOSANT !!

Ce n'est pas la première fois qu'un mammouth s'invite à Quinson. Un spécimen avait participé à une expo temporaire en 2005 sur le thème "l'homme préhistorique et son environnement". "L'idée est de montrer dans quel environnement survivaient ces hommes, avec juste des petites sagaies pour toute arme. Et parfois rien", précise Jean Gagnepain. "L'acquisition du mammouth est donc réglée. C'est une belle aventure qui nous a permis de prendre 6 mois d'avance sur le programme, si bien qu'on peut s'attaquer à la commande du prochain animal: un rhinocéros laineux, l'équivalent du mammouth pour les éléphants, qu'on espère avoir en juin".

Suivront un ours des cavernes (3,50 m de haut), un mégacéros, le plus grand cerf qui ait jamais existé, doté de bois d'une envergure de quatre mètres, un aurochs (deux fois la taille d'un boeuf), un bison, un lion des cavernes, un loup, un renne… "On va essayer de mettre tout ça en place dans les trois ans". Quant au tigre aux dents de sabre, il se promène actuellement du côté de l'Espagne mais ne devrait pas tarder à rentrer au bercail. Toutes ces acquisitions entrent dans le cadre du renouvellement de la muséographie.

Par Marie-France Bayetti ( mfbayetti@laprovence-presse.fr )


LE MAMMOUTH....

La silhouette massive du mammouth de 8 tonnes se profilait alors sur tout l'horizon européen. Il était bien adapté aux conditions climatiques avec sa couche de graisse, son épaisse toison, son opercule anal protecteur, ses oreilles réduites.
Durant environ 100 000 ans, au cours du quaternaire, le mammouth a vécu dans presque toute l'Europe. Lors de la dernière glaciation, il a pénétré en Amérique du Nord par le détroit de Behring, alors émergé. Pendant tout ce temps, il fut contemporain de l'homme d'Europe, comme en témoignent les peintures rupestres et les objets sculptés qui le représentent.
Sa taille est comparable à celle de l'éléphant d'Asie. Il partage aussi, avec ce dernier, la même structure des molaires à crêtes nombreuses et parallèles. Il diffère de l'éléphant d'Afrique dont la surface des molaires porte des crêtes en losange.


Les défenses recourbées du mammouth, qui sont de longues incisives, atteignaient jusqu'à 4m de long. Comme les éléphants actuels, le mammouth ne possédait qu'une seule molaire fonctionnelle par demi-mâchoire. Celle-ci était remplacée, après usure, par la molaire située en arrière. Ce mode d'irruption dentaire est unique aux éléphants.

Habitués des climats froids, son corps était couvert d'une fourrure de laine épaisse et de poils (les jarres) qui pouvaient avoir 50 centimètres de long.

LA DISPARITION DU MAMMOUTH


En 1900, le premier mammouth congelé complet est découvert en Sibérie par deux chasseurs d'élans. Des savants russes passent plusieurs semaines à dégager l'énorme cadavre de son linceul de terre et de glace en le réchauffant dans une cabane.

Les derniers représentants de Mammuthus primigenius se sont éteints il y a à peu près 10 000 ans, à la fin de la dernière période glaciaire.

-Il n'a pas supporté la monotonie de son menu :
Il y a 15 000 ans, le climat de la planète commence à se réchauffer ; les glaces fondent, élevant de 120 mètres le niveau de la mer. Ce climat doux et plus humide transforme la 'steppe' à mammouths' en toundra marécageuse dans le nord, et en forêts de conifères dans le sud. Avec le réchauffement du climat, beaucoup de nouvelles plantes sont apparues. Mais cette augmentation de la biomasse n'a cependant pas satisfait le mammouth, qui devait aimer quelques végétaux spécifiques, qui ont disparu. Un véritable désastre pour les pachydermes velus, qui tirent leur pitance de graminées et d'herbacées.

Les herbivores plus 'spécialisés' prennent alors le dessus, les cerfs dans les forêts, les bisons dans les prairies. Les populations eurasiennes de mammouths se concentrent progressivement dans le nord de l'Europe, puis en Sibérie, où l'on trouve les derniers représentants de l'espèce.


L'homme exterminateur :

Second coupable présumé de l'extinction des mammouths : l'homme. Les chasseurs entraînaient leurs terribles proies dans des marécages, où ils les tuaient à coups de lance.

MAIS ,SOUVENT DEVANT CET ANIMAL IMPOSANT .....


LE SALUT ETAIT DANS LA FUITE !!!!

C'ETAIT MOINS RISQUE DE RENTRER A LA CAVERNE ET DE LE PEINDRE SUR LES PAROIS !!!...



DANS LA GROTTE DE PECHMERLE

DANS LA GROTTE CHAUVET

Commentaires

merci de nous faire partager cette visite ;
un petit détour pour voir cette grotte sera bien sympathique ?

bon week-end !

Écrit par : marie-thedebonneval | 16/02/2008

Répondre à ce commentaire

Fantastique ce musée et je me doute que les enfants soient ravis, des animaux de cette taille, de cet âge..;...ils écouteront mieux les cours de Sciences naturelles à présent. merci pour cette visite si détaillée.



Bises
hélène

Écrit par : hélène | 16/02/2008

Répondre à ce commentaire

superbe animal; pourtant il n'a pas totalement disparu de la surface du globe; Claude Allègre, il y a quelques années, voulait le dégraisser!!!!!! C'est d'ailleurs intéressant de voir ces hommes politiques, de gauche ou de droite, s'intéresser à l'animal en permanence; sa majesté sarko 1er notamment!!!

Écrit par : alain | 16/02/2008

Répondre à ce commentaire

amusantes les photos avec les fillettes...bonne journée

Écrit par : henri | 17/02/2008

Répondre à ce commentaire

Il fait froid chez nous aujourd'hui ,du coup j'en ai oublié ma moumoute.Belle exposition sur les mamouths.Les 3 jeunes filles se ressemblent comme 3 gouttes d'eau.Salut ami.

Écrit par : heraime49 | 17/02/2008

Répondre à ce commentaire

ben c'est le retour ! tu avais changé d'époque je vois
c'est un plaisir de retrouver tes notes ! Bon D°

Écrit par : ventdamont | 17/02/2008

Répondre à ce commentaire

et voilà le retour du Mammouth ... est ce que celui ci va aussi écraser les prix .... j'en doute, mais au moins il aura fait l'admiration des trois petites demoiselles. Recemment les loupiots m'ont entrainée dans le monde des dynosaures lors d'une exposition à ORLEANS et si ce monde ne me branche pas plus que ça ma foi si ça leur permet de mieux appréhender nos origines pourquoi pas.... d'ailleurs depuis quelques temps ils aimeraient aller faire un tour du côté des EYZIES, de LASCAUX .... on y pense.
Bonne journée qui pour nous sera très ensoleillée.
ANNIE

Écrit par : Maminie | 17/02/2008

Répondre à ce commentaire

bonjour
comme toujours un commentaire super agréable à lire et très interressant j'imagine bien la joie des enfants
bon dimanche
bernadette

Écrit par : bernadette | 17/02/2008

Répondre à ce commentaire

Petits ou grands nous sommes toujours fascinés par ces énormes masses tellement difficile de se les représenter, alors là c'est merveilleux un (presque) vrai ! tu leur as fait un beau cadeau à tes petites elles ne sont pas prêt d'oublier !!! ... mais toi non plus !
Bon dimanche
Bises

Écrit par : Biche | 17/02/2008

Répondre à ce commentaire

Je ne suis pas plus passionnée que ça par ces époques lointaines alors je vais me contenter de parler de ce que je trouve fascinant dans le présent : voilà je trouve ces trois jeunes filles fort jolies et sympathiques.

Bises et bonne fin de dimanche.

Écrit par : monique | 17/02/2008

Répondre à ce commentaire

Bien intéressante ta visite du musée de Quinson que je découvre en même temps.
Sur une photo on devine toute la grandeur de ce mammpouth avec la hauteur de tes petites filles ! Les jeunes aiment bien les animaux de la préhistoire. Amitiés.Renée

Écrit par : Renée | 18/02/2008

Répondre à ce commentaire

Merci, Jacques, pour cette visite. tu nous enchantes toujours avec de belles photos, comme si on y était.
Amicalement
Jean-Louis

Écrit par : Jean-Louis | 18/02/2008

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique