logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

22/11/2007

LA MONTAGNE DE LURE

JE DEDIE CETTE NOTE ,QUI SERA LA DENIERE AVANT QUELQUES TEMPS.....,A TOUS MES AMI(E)S DE BLOG 50 ET LES AUTRES EN PARTICULIER A DOMINIQUE D'ARRAS....SACHEZ QUE JE PENSE BIEN A VOUS....MEME SI JE NE LAISSE PAS TOUJOURS DE COMMENTAIRES LORS DE MES VISITES ...

COMME JE VOUS L'AVAIS PROMIS ,JE VOUS ENTRAINE ,AUJOURD'HUI ,AU SOMMET DE LA MONTAGNE DE LURE POUR UNE BALADE QUI DEVRAIT VOUS PLONGER DANS UN AUTRE DIMENSION.
PERSONNELLEMENT ,JE TROUVE CET ENDROIT FABULEUX ! A PLUS DE 1800m,ON DOMINE TOUTE LA PROVENCE ET PAR UN TEMPS CLAIR ,COMME CE JOUR OU JE SUIS MONTE ,ON DECOUVRE DES PANORAMAS GRANDIOSES ....
LA CHANCE ETAIT AVEC MOI CAR EN ARRIVANT TOUT AU SOMMET, JE ME SUIS TROUVE FACE A UN TROUPEAU DE BREBIS DE PLUS DE 1000 BETES ENMENEES PAR UN JEUNE BERGER ET SES DEUX CHIENS.J'AI PU PARLER AVEC CE JEUNE HOMME D'ORIGINE FLAMANDE !ET SUIVRE LE TROUPEAU PENDANT UN BON MOMENT AVEC EN POINT DE MIRE LE MONT VENTOUX SI CHER A CHRISTIAN ...JE NE SAIS PAS SI VOUS AVEZ DEJA VECU UNE EXPERIENCE SEMBLABLE MAIS JE PEUX VOUS ASSURER QUE C'EST EXTRAORDINAIRE DE VOIR EVOLUER UN TROUPEAU ET LE TRAVAIL DES CHIENS ET LA COMPLICITE AVEC LEUR MAITRE ...

ET POUR VOUS ACCOMPAGNER ,CE MAGNIFIQUE CHANT DES BERGERS DU ROUERGUE (pour Jean Claude)
01 Berger du Rouergue 1.wma
VOICI QUELQUES UNES DES PHOTOS QUE J'AI FAITES DE CE MAGNIFIQUE TROUPEAU...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



PUIS ,POUR ACCOMPAGNER MES AUTRES PHOTOS ,J'AI TROUVE SUR LA TOILE UN TEXTE DE BENJAMIN MASSOT ,JOURNALISTE AU MONDE .IL PARLE DE LA MONTAGNE DE LURE MIEUX QUE JE NE L'AURAIS FAIT !J'ESPERE QU'IL NE M'EN VOUDRA PAS D'AVOIR EMPRUNTE SON TEXTE !!



Une étendue de terre sans bornes, ondulée, couleur de perle, portant des arbres." La description que fait Giono, en 1934, de la montagne de Lure, dans Provence, n'est guère indulgente. Délimité à l'est par la Durance et au nord par la vallée du Jabron, qui mène à Sisteron, le massif, large de 50 km d'est en ouest, impose par sa masse. Fait de plis et de replis, on peine souvent à trouver son point culminant (1 826 m). Un peu moins haut que le Ventoux, il partage avec son glorieux voisin la blancheur calcaire de son sommet qui laisse croire aux visiteurs de passage que les neiges éternelles s'y sont installées.

 

 






Frontière historique entre les terres méridionales du Dauphiné et les contrées septentrionales des comtés de Provence, la montagne de Lure est aussi un limes végétal entre les mondes méditerranéen et alpin. Sur sa face nord, à l'ubac, l'imposante pente est composée de mélèzes, de hêtraies et de pins noirs d'Autriche.

 

 

 

 

 




La face sud, plus douce, est, elle, garnie de pins, de chênes verts et de buis. Recouverte aux trois quarts de forêt, la montagne est un vrai labyrinthe. « A Lure, on ne voit pas l'horizon, on n'a devant soi que deux ou trois cents mètres de chemin, apparemment sans issue et dont la suite ne se révèle qu'au plus proche tournant et pour la même distance. On y fait des kilomètres dans l'incertitude totale », écrit Pierre Magnan, qui a fait de la montagne le décor de son roman policier, Les Charbonniers de la mort.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



En cas de brouillard, l'une des 300 bergeries ( jas en langue occitane) peut devenir un lieu de salut. Certaines, en pierre sèche, ont été superbement restaurées, comme celle du jas des terres du roux. Celle du jas de l'agneau, proche de la crête, a servi au tournage du film Crésus, réalisé en 1960 par Jean Giono, avec Fernandel dans le rôle-titre.

Les charpentes des bergeries sont dues au savoir-faire des Piémontais : lors de la révolution industrielle, ils furent nombreux à venir produire du charbon de bois et ont apporté leurs compétences dans l'utilisation du matériau. Aujourd'hui boisé et dépeuplé, Lure a ainsi un visage sensiblement différent de celui qu'il avait à la fin du XIXe siècle. Preuve de cette évolution, le village abandonné de Redortiers n'offre plus qu'une tache blanche sur les contreforts du massif.

http://www.pierreseche.com/bergerie_des_fraches.htm
(Je vous invite a visiter ce site sur les constructions en pierres séches)

Après avoir effectué le tour des bergeries du Contadour et longé les cairns qui délimitaient les évêchés de Forcalquier et de Sisteron, la vue à 360 degrés au sommet du Larran balaie la montagne Sainte-Victoire, le Luberon, le Ventoux, la barre des Ecrins, le massif de l'Ubaye et les champs de lavandin du plateau de Valensole... Rien que pour ce moment-là, Lure vaut le détour.

Benjamin Massot

PENDANT UNE GRANDE PARTIE DU TEMPS QUE J'AI PASSE LA HAUT ,IL S'EST PRODUIT UN PHENOMENE ATMOSPHERIQUE PARTICULIER :LA DECOMPOSITION DE LA LUMIERE DU SOLEIL A TRAVERS UN NUAGE D'ALTITUDE ...SUPERBE!!



J'AI EU LE PLAISIR DE VOIR EGALEMENT UN PLANEUR VENIR RASER LE SOMMET DANS UN GLISSEMENT D'AILES IMPRESSIONNANT !

 



Enfin je voudrais ajouter qu'une petite station de ski est installée, en montant au Pas de la Graille, sur la commune de Saint-Étienne-les-Orgues. Malgré sa taille modeste, celle-ci est intéressante car elle fut la première à installer des remontées mécaniques dans les Alpes du sud dès 1935.C'est également le lieu, implicite ou explicite, de plusieurs œuvres de l'écrivain Jean Giono. Il y organisa un rassemblement littéraire au hameau du Contadour : les Rencontres du Contadour de 1935 à 1939.


EN PLEINE CONTEMPLATION.......

Commentaires

tu m'as coupé le souffle!
bonne soirée

Écrit par : henri | 19/11/2007

j'allais écrire: j'ai le souffle coupé, et puis je lis le com.
d'Henri, alors finalement je te dirai
j'ai le souffle coupé,
c'est hallucinant de beauté , de sérénité,
la montagne de Lure est un sommet.
comme on aimerait vivre près des sommets quand on voit de tels paysages captés ainsi, une telle lumière,! C'est en tous points admirable, Jacques , tu dis
"dernière note avant ? "
j'espère que rien d'embêtant mais plutôt un déplacement pour faire le plein d'images,
je t'embrasse et te remercie pour ce cadeau ,

Écrit par : framboisine | 19/11/2007

Bonjour Jacques et donc aussi à bientôt,

Tu nous lègues une note unique à la fois par sa beauté et par la dimension spirituelle qu'elle sous-tend. A te lire, je te voyais te transformer peu à peu en ermite, ou, car c'est l'hiver, en moine convers dans une abbaye. Ton amour de la nature, des grands espaces, des choses simples, oui, cela t'irait bien.

J'espère sincérement que ton absence n'est pas médicale.

Je garderai la carline et quelques images de ta montagne qui vaut largement le Ventoux. Ton expérience avec les moutons, j'en ai vécu des similaires dans les landes d'écosse, quand les bergers vont chercher les moutons à l'automne. Perdus dans des tourbières immenses, avec leurs chiens, il faut rassembler des bêtes qui n'ont pas vu l'homme depuis des mois. Puis les tondre, les soigner, marquer les agneaux et les relacher. Les chiens ressemblent plus à des serpents se coulant entre les bruyères qu'au toutou remuant la queue en appartement.


Tu as bénéficié d'une clarté de rêve pour nous offrir ces images, et je suis cetain que tu en emporteras les plus belles avec toi.

Mes amitiés et merci .

Le grillon

Écrit par : christian | 20/11/2007

quel beau souvenir tu nous laisses de cette belle montagne de Lure . Tes photos sont superbes, tes explications également. Tu as dû te régaler pendant cette ballade que tu nous dédies .
J'espère que la cause de ton absence est un beau déplacement avec appareil photo en bandoulière pour nous ramener de superbes photos ... comme tu sais si bien le faire ..
Donc à bientôt Jacques, et on attend ton retour avec impatience !!!

Écrit par : Michka | 20/11/2007

Bonjour Jacques ,
Comme tu le sais j'apprécie particulièrement tes notes tellement remplies d'un immense amour de la nature et de ses beautés . Pour celle là tu nous fais un énorme plaisir , pureté des lignes , explosion des couleurs . Je comprends totalement ce que tu ressens au contact de ces lieux magiques et cette sérénité qu'ils apportent . Un grand merci pour tout ce que tu nous donnes avec tant de bonheur . Tu va nous manquer , reviens nous vite avec de superbes photos . Par la pensée et mes sorties nature nous serons avec toi ou que tu sois . Avec toute mon amitié . A bientôt .

Écrit par : gérard | 20/11/2007

N'exagérons rien, tout est dans l'art du photographe. Mais non ! c'est pour rire.

Souffle coupé aussi !!!!

Bises d'entre deux cités sans perspective et c'est tant mieux : n'est pas photographe qui veut.

Ne t'absente pas trop longtemps tout de même. Monique

Écrit par : Monique | 20/11/2007

Quelle chance tu as d'habiter une si jolie région, de laquelle tu tires de si admirables photos !
Merci pour ce voyage virtuel !
Espère que ton absence sera de courte durée et qu'elle n'a pas trait à un quelconque ennui de santé ou autres vicissitudes de la vie...
Amicalement,
Chap'

Écrit par : Gérard | 20/11/2007

En effet, c'est très beau.

Ce ciel d'un bleu !
Ce berger et son troupeau.

Je me suis souvenue mon enfance, derrière ma pauvre grand-mère et son "pauvre troupeau".

Il vous faudra retourner respirer le bon air de ces montagnes et nous faire encores de magnifiques photos.

Josiane.

Écrit par : josiane | 20/11/2007

Enfin ce soir je vais m'endormir en comptant les montons,nom de bleu,mais c'est qu'il y en a beaucoup si ça se trouve demain matin je ne me serais pas encore endormi.C'est ta fuate aussi.Je plaisantais,toujours de belle photos,on sent la sérénité,et l'on rend grace pour tant de beauté.a bientot.

Écrit par : heraime | 20/11/2007

Ne nous quitte pas , ne nous quitte pas ..... ( trop longtemps )...
Tu nous as offert les plus belles photos et nous t'en remercions , je n'ai pas de mots pour dire mon admiration , chacune de tes notes est un éblouissement .
La Haute Provence peut être fière de toi , comme le disait si justement Françoise , tu es un photographe , poète , "or pair".......
Ce troupeau de moutons , il a fallut que tu ailles à sa rencontre , pour l'immortaliser avec des images merveilleuses !
Merci mille fois et à bientôt ! Je t'embrasse .... huguette

Écrit par : macary huguette | 20/11/2007

Bonsoir Jacques,

je crois que tu pars rejoindre les bergers..car tu as partagé d'intenses moments avec eux et tu ne peux te détacher de la montagne...heureux jacques qui nous transmets son émotion, un peu de son âme dans une note si belle!

Quel es bergers ne te gardent pas trop longtemps ( le temps de faire quelques photos).

Bises

betty

Écrit par : betty | 20/11/2007

Un enchantement! J'ai pas le souffle coupé, j'ai plus de souffle...hé! hé! Un talent inestimable!
Il m'est arrivé lors d'une randonnée dans les Pyrénées, de me retrouver, un petit matin de brouillard intense nez à nez avec une grosse vache. Ben oui! C'est gros une vache de tout près surtout quand on s'y attend pas... Et en plus, elle était pas toute seule. Je me trouvais au milieu de tout un troupeau! Je ne sais qui était le plus ahuri!

Écrit par : folflo | 20/11/2007

Cher Jacques,
On ne peut que souhaiter une courte absence, car tes paysages enchanteurs, tes commentaires si pleins d'humanité m'ont toujours touché le coeur.

Alors, espoir....à bientôt


Je t'embrasse
hélène

Écrit par : hélène | 21/11/2007

superbe !!! tout simplement et que dire d'autre quand de telles images nous sont données à contempler.
Pour l'anecdote je n'ai pas les troupeaux de moutons mais j'ai le chien c'est celui de ma fille un magnifique berger Australien qui apprécierait grandement le contact . Malheureusement pour lui son troupeau se compose d'un caniche et d'un fox terrier qu'il s'évertue en vain à rassembler.
J'espère que ton absence ne sera pas dûe à un souci important et qu'il ne s'agira que de découvrir d'autres horizons.
A bientôt.....
Amitiés
ANNIE

Écrit par : MAMINIE | 21/11/2007

salut jacques ! c'était en juin 2006 que j'ai sillonné cette montagne ,
et prés de la petite abbaye j'ai discuté avec un "ermite" qui était auprés .
salut l'ami

Écrit par : ventdamont | 21/11/2007

Magnifiques tes photos....Impressionnants tous ces moutons....
Comme elle est belle ta montagne et à bientôt, j'espére

Écrit par : Allier-née | 21/11/2007

Magnifique documentaire, et des photos dignes de "Géo"...

Merci Jacques, et à bientôt...vite !

Écrit par : Crabillou | 21/11/2007

Un régal pour les yeux mais aussi de l'emotion devant ces si belles images.Reviens nous vite bisous

Écrit par : fleur bleu | 22/11/2007

Mille bravos pour cette superbe promenade avec le troupeau, et ses couleurs d'automne ; je t'envie car en ce moment mon mari et moi, qui adorons faire les GR, nous sommes coincés depuis sa maladie et nous ne pouvons qu'à de très rares moments partir nous vider la tête.
Comme c'est beau ! je vais rêver toute la fin de la journée
Merci pour la balade.
Amitié
Martine

Écrit par : maminette | 22/11/2007

splendides photos merci pour ces beaux paysages

daniel

Écrit par : chantdoiseau | 22/11/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique