logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

17/10/2007

AGIR POUR L'ENVIRONNEMENT........A PROPOS DES OGM....




En plein Grenelle de l’environnement, Christian Vélot est sous la menace d'une fermeture de son laboratoire fin 2009. Ce scientifique a eu le démérite de déplaire à la direction de cet établissement public en bravant l’omerta biotechnologique. Tenant à titre personnel des propos peu amènes à l’encontre des OGM, il subit depuis un harcèlement régulier pour s’être affranchi des règles non écrites du microcosme scientifique qui imposent le silence dans les rangs et l’unanimisme de façade.

Alors même que le Ministre de l’écologie s’apprêterait à réformer les instances d’expertise dédiées à l’évaluation environnementale et sanitaire des OGM, par trop monolithiques, il apparaît que le lobby biotechnologique sur-réagisse en faisant payer aux lanceurs d’alerte cette victoire annoncée. Comme sur nombre de sujets liant santé et environnement, le cheminement conduisant l’expert récalcitrant à la mise au ban de la communauté scientifique est cousu de fil blanc.

Seuls les scientifiques tenant des propos rassurants ont droit de citée dans l’arène médiatique et l’espace public. Peu importe que ces scientifiques officiels délivrent une vérité contestable, que ces derniers soient parfois payés par l’industrie qu’ils sont censés contrôler. Rien ni personne ne doit venir troubler une communauté scientifique recluse sur ses certitudes.

Alors que le doute devrait être le moteur de toute recherche, la France se complet tout à la fois dans un unilatéralisme scientifique étonnant et dans l’exclusion des scientifiques récalcitrants. L’expertise, faute de pluralisme et de transparence, devient progressivement un corset étouffant.

Le Grenelle de l’environnement doit accepter une certaine cohérence entre le discours et les actes, entre le dire et le faire. Il est impossible, pour les acteurs de la société civile, de poursuivre une discussion sur l’expertise, si dans le même temps, les mêmes causes produisent les mêmes effets, à savoir l’exclusion pure et simple des lanceurs d’alerte, subissant l’ire d’une communauté arc-boutée sur un dogme intengible.

Agir pour l’Environnement apporte son soutien à Christian Vélot et appelle l'Insitut de Génétique et de Microbiologie de l'Université de Paris-Sud à revoir sa position inique. Le Grenelle de l’environnement devra non seulement revoir les méthodes d’évaluation des OGM, notamment en prenant en considération ses implications environnementales, sociales, agricoles et sanitaires mais également définir un statut protecteur des lanceurs d’alerte afin qu’enfin l’expertise française ne soit plus faisandée par manque d’ouverture.

medium_red_1457894521_temperature_mondiale.jpg

Commentaires

Cher Jacques

Unilatéralisme : je me demande si ce mot parle vraiment, si tout le monde réalise bien ce que ça veut dire.

Bises. Monique

Écrit par : Monique | 17/10/2007

Répondre à ce commentaire

Il faudra attendre trente ou quarante ans pour que les gens admettent que ce que l'on dit aujourd'hui était vrai...
Je le sais, j'ai attendu trente cinq ans avant que des gens admettent que j'avais raison il y a longtemps.
C'est trop tard aujourd'hui, ce sera trop tard demain, donc en avant toute, on finira bien par se la foutre la tête dans le mur !
salut à toi l'ami...

Écrit par : Crabillou | 17/10/2007

Répondre à ce commentaire

N'est-il pas déjà trop tard pour tout? Je suis de + en + sceptique sur tout et dubitative sur le reste. Les intérêts écrabouillent tout, et nous en paierons cher les pots cassés.

Écrit par : framboisine | 17/10/2007

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique