logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

24/10/2013

LE LAND ART en Haute Provence : ANDY GOLDWORTHY

J'avais réalisé cette note en Mars 2007 ! Je vous la propose de nouveau aujourd'hui aprés avoir ajouté quelques éléments ....

Andy Goldsworthy 36 (35).jpgANDY GOLDWORTHY A CREE DE NOMBREUSES OEUVRES DANS LES ALPES DE HAUTES PROVENCE .EN PLEINE NATURE EVIDEMMENT COMME ICI DANS LES CLUES DE BARLES PRES DE DIGNE .MAIS EGALEMENT AU MUSEE DE DIGNE OU EN PLEINE MONTAGNE DANS UNE CHAPELLE :LA CHAPELLE Ste MADELEINE A THOARD

2008.09.09 Découverte des clues de Barle 25 (4).jpg


Dans les clues de Barles

2006.09.22 Clues de Barles Sculpture Andy Goldsworthy 2 (1).jpg



2007.10 Au musée de Digne 7 (1).jpg


Au musée de Digne

2007.10 Au musée de Digne 7 (4).jpg



2005.07.03 Chapelle Ste Madeleine Andy Goldsworthy à Thoard 10 (7).jpg


La chapelle Ste Madeleine à Thoard

2005.07.03 Chapelle Ste Madeleine Andy Goldsworthy à Thoard 10 (3).jpg


Dans La chapelle Ste Madeleine à Thoard .L'intérieur créé par Andy Goldsworthy


Andy Goldsworthy est un créateur de paysages, un artiste qui réorganise la nature, avant de lui abandonner son oeuvre.

2011.10.30 Automne Col de Fontbelle Authon St Geniez ND de Dromon 73.jpg (18).jpg



La "sentinelle" du Vançon à Authon

2011.10.30 Automne Col de Fontbelle Authon St Geniez ND de Dromon 73.jpg (11).jpg




2008.09.06 Visite du centre de géologie à Digne 19.jpg (12).jpg


Au centre de géologie à Digne

2008.09.06 Visite du centre de géologie à Digne 32.jpg (10).jpg




Un bon génie de l’environnement.

Andy Goldsworthy est un bon génie de l’environnement, un artiste qui creuse les glaces et les neiges, construit des arches, taille des branches, compose avec des feuilles de chêne ou d’érable, ordonne des fleurs de pissenlit, ou assemble des galets. Il travaille avec le soleil, la pluie, ou la mer, et met à profit les saisons pour exprimer son art. Goldsworthy est un compositeur qui revisite la nature, au gré de ses fantaisies. Ses projets le mènent aux Etats - Unis, en Australie, au Japon, en France, ou au Pôle Nord. Mais son terrain préféré reste la lande écossaise, là où il vit depuis une vingtaine d’années.


Je vous propose ci-aprés le diaporama que j'ai réalisé ...




Des formes simples et sobres.
Né en 1956, dans le Comté de Cheshire en Angleterre, Andy Goldsworthy grandit dans le Yorkshire. Dans les anées 70, il suit les cours du Bradford College Of Art, et fréquente l’Ecole Preston Polythechnic. Il commence alors à travailler dans la nature, et lui emprunte ses matériaux. Goldsworthy utilise le sable, l’argile, la pierre, la mousse, le bois, les feuilles de fougère, les fleurs, pour composer des formes simples et sobres. Il articule souvent ses créations autour d’un arbre, ou d’un rocher. Au fil des années, Andy Goldsworthy est devenu le chef de file du Land Art.

Le Land Art.

Le Land Art est un mouvement artistique apparu dans les paysages grandioses de l’Ouest américain. Nous sommes à la fin des années 60. Ces artistes ne reproduisent pas, seulement, la nature, mais l’utilisent. La nature devient leur palette. Elle est aussi leur atelier. Le Land Art se pratique dans des espaces naturels, souvent isolés. Les oeuvres sont parfois démesurées. Par exemple, en 1969, Michael Heizer - un autre nom du Land Art- extrait 240.000 tonnes grès dans un canyon du Nevada pour créer “Double negative”. Andy Golworthy exécute une série d’arches, à Montréal, et à Goodwood en Angleterre, ou plus récemment “The Grand Rapid Arch”. Mais l’oeuvre de Goldsworthy n’est pas toujours aussi gigantesque. Elle est rarement aussi permanente.

Un art éphémère.

Le Land Art est aussi un art éphémère. Goldsworthy a édifié nombre d’arches qui ont été balayées par le vent, ou avalées par la marée. Ses créations ne survivent parfois que quelques jours, ou quelques heures. Peu importe, Goldsworthy cherche à comprendre les mécanismes de la nature : “Je veux aller sous la surface. Quand je travaille avec une feuille, une pierre, un bout de bois, ce n’est pas le matériau en lui même qui m’intéresse, c’est une ouverture aux processus de la vie, à l’intérieur et autour. Quand j’ai terminé, ces processus continuent.”(A.G) A moins qu’un contre - temps n’interrompe le processus…
Les refuges d'Art
Les Refuges d'Art constituent la plus grande collection mondiale des œuvres d'Andy Goldsworthy créée au cœur des sites préservés de Digne-les-Bains et de la Réserve géologique de Haute Provence.

Andy Goldsworthy est un créateur de paysages, un artiste qui réorganise la nature, avant de lui abandonner son œuvre. A terme, dix œuvres seront réalisées dans différents sites du Pays Dignois, accessibles uniquement par la marche.
Actuellement, cinq Refuges d'Art ont été créés qui forment déjà à eux seuls un itinéraire unique, en pleine nature.
L'originalité de cette initiative tient dans l'espace traité : les Refuges d'art sont situés hors des lieux institutionnels de l'art contemporain, ce qui affirme la volonté de diffuser la création contemporaine au plus grand nombre.Un français sur trois fréquente les musées mais près de 70 % pratiquent la randonnée !


Marcher vers une œuvre d’art...
La marche fait partie intégrante du projet des Refuges d'Art. A contre courant de la tendance actuelle qui fait « consommer » aux amateurs des centaines d'œuvres d'art en un temps record, là, il s'agit de marcher toute une journée pour découvrir une œuvre unique !
Le parcours total nécessitant une dizaine de jours de marche, il peut être fait avec l'aide d'un accompagnateur en moyenne montagne.
>>> Pour plus d'infos : http://www.resgeol04.org/iti-refuges.html
Il est également possible de découvrir les Refuges un à un.


Andy Goldsworthy, le bon génie de l’environnement
Andy Goldsworthy est un artiste qui creuse les glaces et les neiges, construit des arches, taille des branches, compose avec des feuilles de chêne ou d'érable, ordonne des fleurs de pissenlit, ou assemble des galets. Il travaille avec le soleil, la pluie, ou la mer, et met à profit les saisons pour exprimer son art. Goldsworthy est un compositeur qui revisite la nature, au gré de ses fantaisies. Au fil des années, il est devenu le chef de file du Land Art.

Une certaine idée de l’art
Le projet des Refuges d'Art a pour but :
de diffuser la création contemporaine dans un espace rural. Le projet s'étend sur la moitié de la superficie de la réserve géologique de Haute Provence soit 100 000 hectares.
de conserver la mémoire des lieux et du patrimoine rural non protégé afin de créer sur la région dignoise un pôle de développement contemporain.









Commentaires

Je ne connaissais pas cette architecture, découverte interressante pour moi.
Merci et bonne journée.

Jean Claude

Écrit par : Jérémie Ménerlache | 21/03/2007

des pierres et des hommes !
On dirait un gros essaim d'insectes! à+

Écrit par : ventdamont | 21/03/2007

C'est très joli...l'homme tenterait-il d'imiter les insectes ? Au moins cet art là ne dénature pas le paysage, bien au contraire.
Je ne connais pas encore la Haute Provence, mais tout ce que tu nous en montre me donne envie de la découvrir.
Merci pour tout cela...La passion est un excellent anti-stress.
Bonne journée

Écrit par : Anne-Marie | 21/03/2007

des moments de poésie, c tjr ossi beau, esthétique et sensuel, un moment de détente et de plongée sensitive ;) j adore

Écrit par : claude | 13/11/2007

je trouve que cet homme est en harmonie avec la nature et j'apprécie beaucoup ce qu'il fait.

Écrit par : Charlotte | 01/03/2008

bravo pour ces créations de toute beauté

Écrit par : cécile | 13/06/2008

je ne connaissais pas cet artiste et je trouve que ce qu'il fait est génial

Écrit par : marco | 11/11/2008

Quand l'harmonie existe ,ce ne peut qu'être beau. Merci pour cet agéable moment de détente.

Écrit par : carlos | 31/01/2010

Je découvre et j'aime énormément.

Écrit par : M Ache | 04/07/2012

hello , artiste génial , un doute , toutefois , la nature est déjà oeuvre d'art ! il suffit de regarder ,nous vivons dans une oeuvre d'art ! tous les jours ! art contemporain , donc pourquoi en ajouter une de plus !.......par conséquent , cela est de la sublimation
et un surlignement de la nature et de sa beauté par l'homme non oeuvre d 'art , l'important toutefois est le transport mental
en cela oui oeuvre réussie ! mais cela en reste là pour ma part ! le rêve ni est pas ni l'imaginaire car il détourne ce qui e st originel et réellement à voir avec le coeur non les yeux dommage .

Écrit par : david | 07/10/2013

quand l'homme et la nature artistes créateurs ne font qu'un c'est beau ! amitiès

Écrit par : ventdamont | 23/10/2013

Coucou !
Quelle patience pour faire son œuvre de glace mais à la fin c'est magnifique. Je ne connaissais pas cet art.
Bonne soirée et bizoux !

Écrit par : françoise la comtoise | 23/10/2013

Merci de nous faire connaitre cet art. Quelle maîtrise de soi! Bonne semaine Amicalement Noël

Écrit par : l'alpin | 23/10/2013

A propos de ce blog : riche en images et émotions, il me faudra plus de temps pour approfondir ma visite
A propos de Andy GOLDSWORTHY (qui porte bien son nom) :
le travail de cet homme, celui qu'on voit à Digne et celui d'ailleurs, m'enchante ; je ne suis pas une artiste ; toutefois pour moi dans mon petit bout de montagne, je me ferai le plaisir non pas de le copier mais de m'en inspirer.
J'aime la poésie et quand j'en écris, je pense qu'involontairement certains rythmes ou rimes me sont inspirés par les poètes que je lis.
Ce qui fait, entre autres, qu'un artiste est grand, c'est qu'une fois qu'on a aimé son oeuvre, elle nous envahit et imprègne tout ce que nous créons, tout ce que nous vivons.
Depuis que j'admire le travail de AG, je ne vois plus les champignons non comestibles de la même façon, je ne marche plus sur un muret sans m'imaginer l'infini au bout, je regarde les toiles d'araignées avec admiration et empathie etc etc

Écrit par : Corine | 23/10/2013

Merci Jacques pour ce moment d'évasion et de poésie
Belle journée

Écrit par : Jackie | 24/10/2013

intégration magnifique et parfaite de l'art à la nature, j'aime beaucoup! à l'heure de la FIAC et de toutes ses folies, voici une oeuvre qui elle, me parle

Écrit par : fanfan du fatras | 24/10/2013

Je ne connaissais pas cet artiste. Bravo pour ses œuvres qui s'intègrent si bien dans cette belle nature, que j'avais tant aimé lors de nos dernières vacances avec Alain à Curbans. Amicalement.
Laurence

Écrit par : Laurence | 24/10/2013

Merci encore pour ce grand moment d'évasion ,c'est vrai qu'on reste sans voix ,mais quand on a "pratiqué " le 04 ,
pendant plusieurs années (surtout la région de Digne ) ,c'est aussi de l'émotion qui vient s'ajouter à la nostalgie .
Vous avez été bien inspiré de ressortir cette note ,elle a changé ma journée de couleur .
J'espère que vous reposez bien et que la forme revient doucement ,mais sûrement .
Marcelle ,de Bon- Encontre ...A bientôt

Écrit par : THIRARD MARCELLE | 25/10/2013

Bonjour Jacques

Les oeuvres de cet artiste parlent tout de suite à l'imagination du promeneur, même si elles sont éphémères. Son inspiration me semble souvent dérivée de l'environnement immédiat, auquel il ajoute sa touche d'étrange beauté. Sa "borie" est plus accomplie, plus esthétique, même si elle n'est pas fonctionnelle. Le cercle de cailloux coupés en deux se terminant en spirale est splendide.

Merci pour la découverte de cet anglais.

Cordialement

Christian

Écrit par : Christian | 30/10/2013

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique